Fotografie
Photographie

Charbonnages du gouffre


Fotografie » Shooting Days » Lokaties » Steenkoolmijnen Gouffre
Photographie » Shooting Days » Endroits » Charbonnages du Gouffre

Les charbonnages du gouffre sont situés à Charleroi. Il faudra se dépécher de visiter l'endroit, car il y a des plans pour rénover le site (et donc détruire les batiments).

De steenkoolmijnen "Charbonnages du Gouffre" zijn in Charleroi gelegen. Er zijn plannen om de site te saneren, de gebouwen moeten dus verdwijnen.

Charleroi is niet ver gelegen van de taalgrens en toch zo verschillend. De steenkoolmijnen werden in de jaren 1960 gesloten en er blijft niets meer over die de originele bestemming van de gebouwen aangeven (geen machines, geen extractietoren,...). De speciale vorm van de gebouwen en de plaatsing rond de extratieputten geven wel aan dat dit ooit een steenkoolmijn was. De steenkoolmijnen werden slechts een 50-tal jaren aktief, in die tijd werd er zoveel steenkool bovengehaald, dat de steenkoolmijn uiteindelijk niet meer rendabel was.

In 1982 werden de gebouwen gebruikt als zoo en er zijn nog hekkens en delen van kooien zichbaar. De gebouwen zijn heel mooi en representatief voor die tijd. Helaas zijn ze ook in zeer slechte staat. De binnenplaats werd gebruikt voor de afbraak van auto's en nadien werden karkassen van schapen op het terrein gedumpt (er is een moskee in de buurt)

Er is een renovatie gepland, maar dit betekent dat de gebouwen afgebroken zullen worden omdat ze in te slechte staat zijn om gerestaureerd te worden. Het terrein moet ook gesaneerd worden en daar hangt een ferme kostenplaatje aan vast. Het bedrijf dat voertuigen vernietigde ging niet erg zorgvuldig te werk en alle vloeistoffen werden gewoon in de bodem geloosd.

Ik heb de lokatie opnieuw bezocht halverwege 2018 en ik zou de lokatie niet aanraden voor een fotoshoot met modellen. Van de straatkant uit zien de gebouwen er indrukwekkend uit, maar binnenin blijft er nauwelijks nog iets overeind. Twee hongerige honden (van het betonbedrijf aan de ingang) lopen vrij rond op het terrein en zouden wel een vette fotograaf lusten. Er is een hek aan de ingang bijgeplaatst (en een tweede op een 10-tal meter verderop), maar dat is eigenlijk meer om de honden binnen te houden dan de fotografen buiten, je kan ze gewoon verschuiven. Er zijn ook twee fake bewakingscamera's aan de ingang geplaatst, maar je kan ook op het terrein via de andere straatkant (aan de moskee). De terreinen werden gebruikt door drugsdealers, vandaar die maatregelen. Van renovatie is er nog geen sprake.

Charleroi est une région qui a encore un passé. En fait elle vit dans le passé, sans espoir d'avenir. Les charbonnages ont été fermés dans les années 1960 et il ne reste plus rien qui rapelle l'industrie d'origine (plus de machines d'extraction, plus de chassis à molettes,...). La forme spécifique des batiments et leur placement autour d'un carré (ainsi qu'un terril quelques centaines de mètres plus loin) indiquent que l'activité première du site était l'extraction de charbon. Les charbonnages ont fonctionné pendant environ 50 ans, et pendant cette période pratiquement tout le charbon a été extrait. En fin de compte, il n'était plus rentable de garder le charbonnage en activité.

20 ans plus tard, les batiments ont été utilisés pendant quelques années comme une sorte de zoo, et on remarque encore des grilles qui ont été ajoutée à ce moment. Les batiments sont représentatif pour un charbonnage, malheureusement ils sont également en très mauvais état. Le carreau a été utilisé plus tard pour la destruction d'automobiles. On trouve également des carcasses de moutons (il y a une mosquée dans le coin).

Une rénovation est prévue, mais cela signifie que les batiments devront être détruits car ils ne peuven pas être restaurés. Le terrain est saturé en produits toxiques (la firme qui effectuait la destruction des voitures déversait les produits dans la nature). La rénovation coûtera une fortune, c'est sûr.

J'ai visité à nouveau l'endroit en été 2018 et je ne peux plus recommander l'endroit pour un shooting avec des modèles. Les batiments semblent impressionants de la rue, mais à l'intérieur il ne reste plus rien d'interessant. Deux chiens assez nerveux courrent en liberté (ils proviennent de la fabrique de ciment à l'entrée). Il y a une grille à l'entrée (et une seconde 10 mètres plus loin) mais elle sert surtout à garder les chiens à l'intérieur et non les photographes à l'extérieur. Il est facile de se faufiler sur le coté. Il y a également deux fausses caméras de surveillance à l'entrée, mais il est également possible de rentrer via l'autre rue (à la mosquée). Le terrain a été utilisé par des dealers de drogue, de là la cloture. Pas encore de traces de rénovation.


Le très sympatique chien à l'entrée,
il fait des bonds de joie
(à l'idée de vous manger tout cru)
de plus d'un mètre de haut.
Il a des dents de plus de 3cm de long!
Jamais vu cà (et ils sont deux).

Au loin on voit les batiments du charbonnage

Paginas die volgens Google je zouden kunnen interesseren