Photographie » Pratique | Accessoires » Charte grise 18%

La charte grise est utilisée pour adapter l'appareil photo numérique aux conditions d'éclairage. Ce n'est pas un vulgaire bout de plastique ou de papier: la charte sert à calibrer l'appareil pour les photos suivantes.

C'est quoi la charte grise?

La charte grise est appellée "18%" car elle renvoie 18% de la lumière. C'est comme si elle était composée de 18% de colorants qui réfléchissent parfaitement la lumière et de 82% de colorants noirs parfaits. Nos yeux voient la charte comme étant grise moyenne (et non grise foncée) car nos yeux ne fonctionnent pas de façon linéaire.

Quand la télévision a été lancée, on a utilisé une correction de gamma pour corriger le fonctionnement non-linéaire des tubes cathodiques, puis on s'est rendu compte que cette correction avait de nombreux avantages et on a donc continué à l'utiliser. La correction correspond bien à la courbe de sensibilité de nos yeux.

Les valeurs RVB d'une charte grise correspondent à une valeur de 118 (avec une tolérance de 114 à 124), car le codage RVB (fichiers JPEG et autres) est également corrigé en gamma. Une valeur RVB peut aller de 0 (noir) à 255 (couleur maximale). Le codage RVB prévoit donc plus de niveaux pour les tons foncés que pour les tons clairs, car nos yeux peuvent mieux discriminer les tons foncés.

La charte de gris a souvent une croix ou un autre symbole pour favoriser la mise au point, car certains appareils refusent de prendre une photo quand ils ne peuvent pas déterminer si l'image est nette, ce qui est le cas avec une forme complètement grise.

Réaliser soi-même sa charte grise

Il n'est pas possible de réaliser soi-même une charte grise en Photoshop et l'imprimer. Pour commencer, le papier blanc renvoie environ 90% de la lumière, cela dépend du type du papier et du type de lumière. Certains papiers ont une couche supérieure qui transforme une partie du rayonnement ultra-violet en lumière visible (pour rendre le papier "plus blanc que blanc"). Ce rayonnement ultra-violet n'est présent qu'en lumière extérieure (et en proportions variables). Différents types de papier ont des caractéristiques différentes, et une différence de 50% dans la réflectivité n'est pas anormale. Si vous comptez imprimer vous-même votre charte grise, il faudra tenir compte de la réflectivité de la feuille blanche.

Les erreurs s'accumulent à l'impression: la réflectivité dépend du type d'encre et de son interaction avec le papier: est ce que l'encre pénètre dans le papier, est ce qu'il y a un effet buvard à la surface,... Il faut donc acheter sa charte grise.

Il est éventuellement possible de l'imprimer soi-même si on dispose d'une imprimante calibrée. Il faut calibrer l'imprimante pour le type de papier et l'encre que vous comptez utiliser. Il faut utiliser une nouvelle charte au bout de quelques mois, car entre temps elle aura jauni. Le mieux c'est d'imprimer une dixaine de chartes et de les conserver au sec et au noir.

Quand utiliser une charte grise

On utilise une charte grise quand on veut reproduire le plus correctement possible une scène photographiée. Il s'agit par exemple de la photographie de produits (packshots), de la reproduction d'œuvres d'art,... Chaque source lumineuse a des caractéristiques particulières qui doivent être corrigées en photographiant une charte grise. La réflection de la lumière sur les murs joue également un role.

Chaque appareil photo numérique a une balance des blancs automatique, mais ce n'est pas suffisant. Quand on prend plusieurs photos de suite, il est possible que l'appareil utilise une correction légèrement différente pour chaque photo. Si on connait la température des couleurs de la source lumineuse, on peut régler l'appareil photo pour utiliser cette valeur, mais ici on ne tient pas compte de l'environnement, de l'usure des lampes,... Le réglage manuel de la balance des blancs permet un résultat consistant d'une photo à l'autre, mais ne garantit pas que les couleurs seront correctes.

Comment utiliser la charte grise

On peut utiliser une charte grise de deux manières: en utilisant l'appareil photo même pour faire la correction, ou en corrigeant par après avec le logiciel. Dans les deux cas il est nécessaire de photographier la charte grise.

• » Correction sur l'appareil photo
Cette correction est la lus simple, mais ne peut être réalisée que sur des images au format JPEG. Les images RAW contiennent les données brutes du capteur et l'image doit être corrigée par après avec le logiciel adapté.

On prend une photo de la charte grise à l'endroit du sujet à photographier. Il faut que la charte soit éclairée de la même manière que le sujet. Il faut parfois mettre l'appareil photo dans un mode de fonctionnement particulier pour utiliser l'image comme référence.

Cette opération ne règle que la balance des blancs, mais permet de controler également que la photo est exposée correctement (pas de sur- ou sous-exposition). On peut utiliser le mode d'exposition manuel et jouer avec le temps de pose, l'ouverture et la valeur d'ISO pour obtenir une exposition relative de 0EV (posemètre intégré à l'appareil).

Les paramètres doivent rester identiques pour les photos suivantes. Si la lumière change (utilisation d'une autre boite à lumière, déplacement des sources lumineuses), il faut refaire une calibration.

Voici les étapes qu'il faut suivre avec un appareil Canon (images à droite):

• » Correction logicielle à posteriori
On prend ici aussi une photo de la charte. On travaille normalement en mode RAW ou si on travaille en JPEG, avec une balance des blancs qui corresponde environ aux sources lumineuses, pour que la correction à effectuer soit la plus limitée possible.

Le système à appliquer dépend d'un logiciel à un autre, mais en général on choisit le gris avec la pipette et on met la valeur en mémoire. On utilise ensuite la valeur pour corriger toutes les photos de la série. Certains logiciels qui sont adaptés au traitement par lots (comme Lightroom) peuvent faire la correction automatique sur tous les fichiers d'un répertoire.

Il existe d'autres sortes de chartes, comme la charte GretagMacBeth ColorChecker qui est utilisée pour compenser les erreurs dans l'éclairage (indice de rendu des couleurs insuffisant). Son utilisation est plus complexe que celle d'une charte grise 18%.

Charte grise 18%


Une photo de la charte grise


Sélectionner "balance des blancs adaptée"


Utiliser la dernière photo comme référence


Mettre la sélection de la balance des blancs sur "adapté"

Pages qui selon Google pourraient vous interesser