Photographie » Pratique » Flashes » Sortes » Manuels

Nous indiquons ici comment utiliser un flash (réglages sur l'appareil photo). Il est même possible d'utiliser un flash bon marché en provenance de Chine ou un flash du temps de la photographie argentique. Pour pouvoir utiliser un flash externe, l'appareil photo doit être équipé d'un sabot porte-flash qui transmet l'ordre de déclenchement.

Quand on utilise un flash, on utilisera le mode d'exposition manuel de l'appareil photo. C'est obligatoire pour les flashes manuels et automatiques, et recommandé pour les flashes TTL.

Flashes manuels

Les flashes manuels donnent un éclair de puissance déterminée à l'avance. Il faut régler l'appareil photo avant chaque prise, soit en utilisant la bague de référence sur le flash pour déterminer le diaphragme, soit un posemètre. Il faut un assistant pour tenir le posemètre tandis qu'on fait fonctionner le flash. La sensibilité doit être fixée.

Les flashes utilisés en studio sont aussi de type manuel (mais heureusement la position des sujets par rapport aux flashes ne change pratiquement pas).

Avec le premier flash à droite, tu dois régler l'ouverture (diaphragme) chaque fois que la distance du sujet change:

ceci pour une sensibilité de 20 DIN / 80 ASA.

Le temps de pose peut être réglé librement: un temps plus long donne plus de lumière ambiante, tandis qu'un temps plus court réduit la lumière ambiante. En pratique, on choisira un temps qui va de 1/60 à 1/250 (cela est valable pour tous les flashes). L'éclair du flash est si court que le temps de pose ne joue pas pour déterminer l'éclairage du flash.

L'appareil photo indique le degré de sur- ou sous-exposition, mais c'est avec l'expérience qu'on se rend compte de l'action du flash (flash d'appoint ou flash principal). Si la photo est déjà sur-exposée, il n'est pas nécessaire d'utiliser le flash (ou il faut réduire le diaphragme). La puissance d'un flash manuel n'est pas modulable, il faut donc "faire avec".

On peut modifier la sensibilité du capteur: plus on monte dans les ISO, et plus le flash (d'une puissance donnée) porte loin. Certains flashes très anciens n'ont qu'une bague de calcul qui ne monte qu'à 400 ISO (ou 27 DIN): c'est que les émulsions photographiques de l'époque ne montaient que jusqu'à 400 ISO! (que de chemin parcouru depuis... mais la photographie est-elle devenue meilleure?) Ces flashes datent de la période
“Deutsche Industrienorm”

Certains flashes manuels ont plusieurs niveaux de puissance, mais cela ne change rien au fonctionnement.

Le nombre guide détermine la puissance du flash. Cette valeur était plus importante quand les appareils photos n'étaient pas manuels et que les flashes ne communiquaient pas avec l'appareil.

Les flashes télécommandés à partir de l'apapreil photo sont généralement automatiques (il faut acheter un système complet de télécommande) tandis que les flashes esclaves sont manuels (ils réagissent à l'éclair du flash principal et fonctionnent également. Le systèmùe est plus simple, on peut ajouter autant de flashes qu'on le veut, mais la puissance des flashes est fixe.

Pour terminer, je vous recommande la lecture de cette page consacrée à l'utilisation d'un flash en extérieur (associé à un réflecteur).

Utilisation d'un flash manuel:
réglages sur l'appareil

Pages qui selon Google pourraient vous interesser