Photographie » Pratique » Accessoires » Flashes » Commande à distance

Nous décrivons ici plusieurs systèmes pour commander un flash électronique à distance. Il vous faut au minimum un flash externe et un système de déclenchement.

Plusieurs situations peuvent se présenter:

Commande à distance

Le Canon ST-E2 est un émetteur infra-rouge qui se monte sur la griffe porte-flash et transmet la commande aux flashes. L'avantage de ce système est que l'automatisme est maintenu: la puissance des flashes est réglée automatiquement comme si les flashes étaient tous montés sur le porte-flash. Le Canon ST-E2 peut controler deux groupes de flashes. Le nombre de flashes dans un groupe n'est pas limité. Chaque groupe peut avoir une puissance différente (par exemple 40% de la puissance vient du groupe A et 60% du groupe B).

Le ST-E2 a également des inconvénients:

*: il est souvent recommandé d'utiliser un faible flash sur l'appareil même. Ce flash à puissance minimum permet d'éclairer les yeux en portraiture.

Le système infra-rouge propre à Canon est limité: pas possible de monter un des flashes dans un softbox ou un réflecteur (système strobiste), puisqu'il ne "voit" alors plus l'émetteur monté sur l'appareil photo. Ce système ne fonctionne pas bien en extérieur quand il y a du soleil (flash déporté pour réduire l'ombre). C'est pour cela que de nombreux fabricants se sont lancés sur le marché pour répondre à la demande. Tous les autres systèmes fonctionnent avec des ondes radio.


Canon ST-E2
Cette commande est remplacée par le modèle ST-E3-RT travaillant en mode radio.
Le système de référence compatible avec Canon (et Nikon) est le Pocket Wizard. L'automatisme (TTL ou mesure de l'exposition à travers l'optique) est ainsi maintenu. Il faut un émetteur et autant de récepteurs qu'il y a de flashes. Le pocket wizard utilise des ondes radio, ce qui augmente la portée du système. La portée effective est en fait limitée par le rayonnement électrique du flash même. Emballer le flash dans du papier d'aluminium mis à la terre augmente la portée du système. (et est recommandé pour certains types de flashes, comme de 580EX).

Le système de communication entre l'appareil photo et le flash externe est compliqué. La plupart des paramètres ne sont pas accessibles aux utilisateurs, mais sont disponibles quand on utilise un Pocket Wizard:

L'avantage de ce système saute aux yeux quand on utilise des modificateurs de lumière (softbox ou réflecteur): ces accessoires réduisent l'intensité du flash, il faut donc faire plusieurs essais. Toutes les modifications se font sur l'appareil photo et sont retransmises aux flashes. Les flashes fonctionnent comme s'ils étaient montés sur l'appareil photo.

Le Pocket Wizard utilise une seule zone lumineuse (tous les flashes travaillent à la même puissance). Si vous voulez travailler avec plusieurs puissances (que vous pouvez modifier de l'appareil, il vous faut un module AC-3 zone controller en plus.

Les réglages TTL sont les mêmes que si le(s) flash(es) étai(en)t monté(s) sur l'appareil photo. La démonstration du mode TTL est donné sur cette page avec une télécommande Pocket Wizard.

Le Pocket Wizard existe en deux versions: le FlexTT5 qui fonctionne aussi bien en émission qu'en réception (il se commute automatiquement) et utilise des accus ou des piles standard et le MiniTT1 qui ne fonctionne qu'en émission et utilise une pile bouton.


PocketWizard
Le Pocket Wizard est la référence en ce qui concerne le système de télécommande de flash.

L'avenir est à à la commande radio, c'est ainsi que Canon lui-même est passé au système radio pour ses nouveaux flashes (indication “RT”).

Comparé au système de télécommande de Canon même, il est possible de monter un flash sur l'émetteur placé sur l'appareil photo. On peut donc utiliser deux flashes (un sur l'appareil et un déporté)

Pages qui selon Google pourraient vous interesser