Photographie » Pratique | Accessoires » Optiques

Il est souvent possible d'ajouter des compléments optiques à une optique existante pour en modifier les caractéristiques.

Multiplicateurs de focale

Le multiplicateur de focale se monte entre le boitier et l'optique d'origine.

Un multiplicateur de focale de 1.4× augmente la focale de 200mm à 280mm, mais produit une réduction de la luminosité d'un diaphragme (si l'optique ouvre à du ƒ/2.8, le résultat sera une optique à ƒ/4).

Un multiplicateur de focale de plus de n'est pas recommandé. Le résultat ne sera pas fameux (il s'agit souvent de marques très peu connues). De plus, la mise au point automatique ne fonctionne plus dès que le diaphragme effectif tombe en dessous de ƒ/5.6.

Un multiplicateur de focale nécessite pratiquement toujours un trépied et n'est pas recommandé pour les évènements sportifs. Il est parfois nécessaire d'augmenter le gain (ISO) de l'appareil photo pour éviter le bougé.

Le multplicateur de focale fonctionne en découpant le centre de l'image et en l'agrandissant, c'est en fait un zoom numérique, mais appliqué à l'optique. Il faut donc que l'image d'origine ait un très bon piqué, autrement le résultat ne vaudra rien.

Le résultat obtenu avec une optique basique (genre EF 55-200) est désastreux car cette optique n'est déjà pas très lumineuse en soi et la netteté juste moyenne. Il faut vraiment utiliser une très bonne optique pour commencer (par exemple EF 70-200 ƒ/2.8). Si vous recherchez la qualité, achetez plutot une optique spécifique.

Multiplicateurs de focale, bonnettes et convertisseurs


Un multiplicateur de focale 1.4×

Bonnettes et convertisseurs

Les convertisseurs se montent sur les optiques de certains appareils compacts. La série des Nikon Coolpix 950-990... dispose de convertisseurs adaptés qui produisent un très bon résultat (s'ils sont de marque). Ils transforment l'optique standard en grand-angulaire ou en téléobjectif.

Le Nikon TC-E3ED qui augmente la focale de 3× a un grand objectif (lentille frontale) et ne produit donc aucune perte de luminosité (comme le ferait un multiplicateur de focale). Au contraire, le convertisseur semble donner des images plus nettes et détaillées. C'est comme si le convertisseur réduisait les déformations de l'optique!

Maintenant, il n'est pratiquement plus possible de trouver des convertisseurs adaptés: les appareils photos évoluent plus vite que la mode et un convertisseur anno 2013 ne fonctionne pas sur un appareil 2014.

Attention si tu dispose encore de convertisseurs utilisés sur les caméscopes des années 1980. Bien que ces optiques semblent très imposantes, la qualité optique est médiocre (adaptée à la définition limitée du système VHS). Ces lentilles n'ont souvent aucun coating.

Les bonnettes ont la même fonction qu'une bague allonge: elles transforment une optique normale en optique myope et servent en photographie macro, mais se montent devant l'objectif. On leur préfèrera les bagues allonge moins chères et donnant une meilleure image (les bagues allonge n'introduisent pas de déformations propres). Une bague allonge fonctionnera sur toutes les optiques, tandis qu'une bonnette macro ne fonctionne qu'avec une seule optique (à cause du diamètre qui est différent pour pratiquement chaque optique).

Voyez également la page sur les bagues-allonges
Nikon TC-E3ED

Pages qui selon Google pourraient vous interesser