Photographie » Technique » Pratique » Accessoires » Flash et réflecteur

Le réflecteur multi-faces est décrit sur cette page. Nous montrons ici l'utilisation d'un flash et d'un réflecteur.

C'est par la combinaison flash et réflecteur que les effets les plus intéressants sont obtenus. Evidemment, tous les effets décris ici ne sont possibles que si le flash dispose d'une tête amovible qui peut aussi bien être inclinée vers le haut que vers les cotés (tête cobra).

Un effet spécial avec une photo prise à l'intérieur, dans les anciens charbonnages de Cheratte. La salle est dans l'obscurité, mais l'appareil met au point grâce au projecteur infra-rouge intégré au flash. Même quand on tourne la tête du flash, le projecteur IR reste dirigé vers l'avant.

Flash direct
Flash indirect sur le réflecteur

Le flash direct donne une photo d'amateur avec l'ombre qui "colle" au personnage. Il n'est pas possible de diriger la lumière où je le veux.

Le flash indirect donne des ombres plus normales, avec la lumière qui va là où je veux qu'elle aille.

La lumière du flash est envoyée vers le réflecteur, qui éclaire ainsi la scène. La photo qui en résulte a des ombres plus diffuses et les couleurs sont plus agréables. Dans cette situation, la face argentée (au lieu de la face dorée) aurait aussi pû être utilisée.

Comparé à un flash déporté simple (télécommandé), la lumière est plus douce. Mais on peut obtenir des effets semblables avec une installation strobiste.

Aperture priority et ouverture maximale
1- La photo est prise à l'ombre, la photo est grise et tristounette. Le modèle a le teint blafard des petits matins froids et tristes

2- Le flash ajoute la lumière qui manque. Les couleurs sont déjà meilleures (à l'ombre, la lumière ambiante a une dominance froide à cause de l'effet Rayleigh) mais une ombre indésirable est visible

3- ici aussi le flash ajoute la lumère manquante. Le réflecteur est utilisé avec sa face dorée pour créer un effet de soleil couchant (à 8 heures du matin!)
Manual: ƒ/4.5, 1/250 (sous-exposé -1.3EV)
Manual: ƒ/4.5, 1/250 (sous-exposé -1.3EV)

Le mode manuel force l'appareil photo à ajouter la quantité de lumière que tu désires en modulant la puissance du flash.

Le flash indirect est utile, même s'il y a suffisamment de lumière. Il attire l'attention sur le sujet principal et corrige les petits matins gris et tristes.

Aperture priority et ouverture maximale
1- Une photo normale, quoi. Comme il y a suffisamment de lumière, le flash n'a pas fonctionné. En mode priorité à l'ouverture ou au temps de pose, c'est l'appareil photo qui choisit l'autre paramètre et ne flashe que si c'est nécessaire.

2- Le mode manuel (sous-exposition) force l'appareil à utiliser le flash. La sous-exposition rend l'arrière plan qui n'est pas éclairé plus sombre, ce qui donne un effet inquiétant à la photo. Toute l'attention va maintenant vers le modèle.

3- La combinaison flash et réflecteur donne ici aussi les meilleurs résultats. C'est comme si le modèle était éclairé par un beau soleil matinal.
Manual, 1/125 (-0.7EV)
Manual, 1/125 (-0.7EV)

Utilisation d'un réflecteur

Pages qui selon Google pourraient vous interesser