Photographie


Photographie » Shooting days » Comment reconnaitre un photographe?

“Apprenons à reconnaitre un photographe” —Pierre Desproges
(La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède, 1982)
Le photographe est disponible en trois versions. Sachez les distinguer!

Nous nous limitons aux photographes qui travaillent avec des personnes, nous excluons les photographes qui photographient des trucs.

Dans quelle catégorie pouvons-nous vous placer?

Apprenons à reconnaitre un photographe

Le photographe professionnel Le photographe amateur Le photographe du dimanche
Le photographe professionnel vit de cà (de plus en plus mal, d'ailleurs, les photographes traditionnels disparaissent les uns après les autres, chassés par les iPhones et iNstagram). Le photographe amateur fait cà parce qu'il déborde de créativité, qu'il ne peut généralement pas exprimer au boulot. Le photographe du dimanche fait cà parce qu'il déborde d'envie qu'il ne peut pas (ou ne veut plus) assouvir auprès de sa femme.
Il a un magasin et un petit studio, avec un petit flash pour faire des petites photos d'identité. Il prend des photos pendant que madame tient le petit magasin. Il n'a pas de studio, ou bien un studio très complet, avec les derniers accessoires. Il photographie quand il ne doit pas travailler. Son studio, c'est la chambre à coucher (quand madame est partie). Son petit appareil compact a été acheté en solde au Mediamarkt. Il photographie quand madame n'est pas là.
Un book te coutera de 150 à 500€. Pour ce prix, il te donne 10 photos qu'il place dans une farde. C'est du travail de pro. Tu peux tout de suite aller te présenter en agence avec. Un book ne te coutera rien, mais les photos, tu les recevras au fil du temps (et des envies du photographe) par courriel. Les photos sont créatives, mais tu dois les imprimer toi-même. Il ne sait pas ce que c'est qu'un book, mais la seule chose qu'il sait c'est que le modèle doit être à poil. Le modèle a les yeux rouges et une ombre, parce qu'il ne sait pas comment débrancher le flash pour les photos à l'intérieur.
Tu reçois quelques photos, jamais les originaux. Il faut payer à chaque fois s'il te faut de nouvelles photos. C'est normal, il doit en vivre. Tu reçois les photos retouchées au goût du photographe. Les photos sont très belles, mais en fin de compte, le modèle utilise une photo prise dans sa salle de bain comme photo de profil facebook. Tu ne reçois pas de photos, il était si stressé qu'il a formaté la carte au lieu de transférer les photos. Le but n'est d'ailleurs pas de faire des photos mais de se branler.
Le photographe professionnel paie des impots comme tout le monde, mais peut déduire les frais professionnels, ce qu'il fait avec empressement. La poudre à laver, ce sont des frais professionnels. Le photographe amateur paie des impots comme tout le monde, et paie en plus des taxes exorbitantes sur son matériel. Pas étonnant qu'il essaie de faire venir son matériel de Chine. Le photographe du dimanche vit de l'assistance publique. Il dispose d'un petit appareil compact, et le vendeur lui a refilé une carte de mémoire gratuite pour que ce client foutte le camp.
Il est marqué “Photographe Janssens” sur sa carte de visite. Sa carte, c'est du sérieux et on y trouve son adresse, son téléphone, son numéro d'entreprise et toutes les mentions légales obligatoires présentes et à venir. Il est marqué “Jean Janssens” sur sa carte de visite, et c'est à toi de découvrir qu'il s'agit d'un photographe. Il travaille parfois pour des agences, mais c'est pas marqué non plus. Ne lui demande pas de carte de visite, il n'en a pas. Mais tu peux le retrouver sur tous les sites dating et sexe où on le voit torse nu ventre bedonnant et poilu (eh, oui, une photo de sa salle de bain).
Il sait tout des appareils photos, il a été à l'école pour cà, il a développé ses films lui-même et se sent devenu inutile face à la concurrence des smartphones. Dans son magasin, il te vend un petit compact, car c'est le seul appareil qu'il a en stock. La technique ne l'interesse pas, c'est le résultat qui compte. Il a parfois suivi des cours du soir de photographie. Certains sont très au courant de la technique, mais cela ne se voit pas. La technique ne l'interesse pas. Le résultat, c'est d'avoir le modèle deshabillé. Il est au courant des résultats sportifs (vous savez bien: “Panem et circenses”) et regarde Temptation Island et la télé-réalité sur RTL.
Il utilise un ordinateur windows pour retoucher les photos et faire sa comptabilité Il dispose d'un Mac Il a un ordinateur qui est tellement infesté de virus qu'il met une heure à démarrer.
C'est au véhicule qu'un discerne le mieux le type de photographe: le photographe professionnel a une voiture utilitaire avec un grand coffre où il peut mettre ses valises contenant ses appareils. Le photographe amateur a une voiture qui ne passe pas du premier coup au controle technique. Il y a de la poussière partout (des pellets d'oxyde de fer, pour être précis, ramenées du dernier shooting urbex). Le photographe du dimanche a une voiture rouge avec un slogan pour une marque de vêtements sur la vitre arrière. Il est en retard pour le paiement des échéances.
Il respire le professionalisme. Même lors d'un shooting à la plage, il porte un complet-veston. Il est toujours prêt à photographier un enterrement. Il aspire à devenir célèbre et croit qu'il va réussir à se faire un nom, ce qui n'est jamais le cas. Vous connaissez Marc Doigny, vous? Il respire, c'est déjà cà. Il porte des fringues de jeunes (genre G Star, A&F, Hollister) qui mettent son ventre rebondi en exergue (prenez du XXL la prochaine fois).
Son appareil photo est en mode aperture priority. En extérieur il utilise un flash déporté (c'est madame qui le tient) ou un réflecteur. La mise au point s'effectue avec le détecteur central et il recadre par après. Son appareil photo est en mode tout-manuel. Il photographie de préférence en lumière naturelle pour ne pas perdre l'ambiance. Ici aussi, il utilise uniquement le détecteur central pour la mise au point. Son appareil photo n'a qu'un seul mode de fonctionnement: tout automatique. Il ne sait toujours pas comment empêcher le flash de fonctionner. La mise au point s'effectue sur les parties génitales par détection du contraste.
Il ne prend jamais de photos en vacances. C'est en vacances qu'il prend ses photos. Il prend des photos quand il y a des meufs dans le coin.
Il se reproduit hors des heures d'ouverture et c'est le fiston qui reprend le magasin. Il se reproduit quand il en a envie et le fiston sera pharmacien parce que papa ne l'était pas. Il s'est reproduit quand cà allait encore avec sa femme et il ne voit plus ses gosses.
Le Titanic a été construit par des professionnels. L'Arche de Noé a été construite par un amateur. Sa plus grande réalisation doit encore venir: sa mort.
Il sait tout sur Eben-Emael (pas étonnant, son père était là en 1940). Il sait tout de Photoshop (pour Mac, évidemment) et a programmé sur un Commodore-64. Il sait qu'il y a un bac de bière dans le frigo.

Pages qui selon Google pourraient vous interesser