href=/fr/>Photographie » Pratique » Comparaisons et tests » Canon 1100D

Mediamarkt et d'autres discounters font souvent de la pub pour un article très bon marché pour attirer le client (l'article en question n'est souvent pas disponible et le client doit repasser ou acheter un appareil plus cher)

Pour arriver à un tel prix, le fabriquant a du rogner sur tout, c'est ce que nous allons voir.

Le Canon 1100D (T3 Rebel dans les pays anglo-saxons) fait suite au Canon 1000D qui a été lancé 2 ans et demi plus tot.

Optique

Cet appareil de base est vendu avec une optique EF-S 18-55 ƒ3.5-5.6 II qui est vraiment le minimum (la différence avec la version I est minime et ne concerne pas les qualités optiques). Actuellement, cette optique est totalement dépassée (tous les concurrents utilisent un facteur de zoom plus interessant). L'optique est bonne pour photographier les groupes de personnes (c'est un grand-angulaire), mais est peu utile dans les autres circonstances, par exemple photographier un groupe d'enfants qui jouent au loin).

Le kit présenté à droite offre en plus une optique EF-S 75-300 ƒ/4-5.6, ce qui donne un trou entre les focales. Cette optique ne donne pas de très bons résultats (l'image est floue) et il vous faudra un statif pour photographier aux plus longues focales (ISO limité combiné à une optique pas très lumineuse). Il n'est pas possible de photographier des compétitions sportives en salle avec cette optique. Mais pour ce prix là, il ne faut pas espérer des miracles...

Plastiklook

La construction est 100% plastiklook. Cela n'a aucun effet sur la qualité des photos, mais cela s'ajoute à d'autres effets néfastes: l'appareil est relativement petit et pour peu qu'on ait de grandes mains, il est pratiquement impossible de tenir l'appareil pendant plus de 5 minutes sans ressentir de crampes.

Le nombre de boutons est limité et il faut utiliser le menu pour modifier la plupart des fonctions. Il n'y a qu'une molette (au lieu de deux dans les appareils moins "basic"): on ne peut donc modifier qu'une valeur à la fois. De nombreux testeurs citent que la valeur d'ISO ne peut pas être réglée directement (mais qu'il faut passer par le menu). Mais qui s'interesse à la valeur d'ISO chez les amateurs (surtout si l'on dispose d'un mode auto-ISO).

ISO

La valeur d'ISO ne monte pas à plus de 6400ISO. C'est ici qu'on remarque le plus la différence avec un appareil plus cher. Mais un de mes appareils précédents ne montait qu'à du 3200ISO avec un bruit de fond prononcé, donc ce n'est pas si mal (du temps de l'argentique, un film sensible faisait 400ISO!). Par contre, mon appareil actuel monte à plus de 25600ISO sans bruit de fond notable. Ceci pour vous donner une idée de l'évolution de la technique.

Le bruit de fond est bien controlé en mode JPEG (pratiquement invisible à toutes les valeurs d'ISO). Il apparait par contre quand on stocke en RAW: c'est la preuve que le processeur nettoie les images avant de les stocker. Si vous photographiez en RAW, un traitement est absolument nécessaire (encore une raison pour ne pas travailler en RAW). Stocker en RAW n'est pas nécessaire, puisque la dynamique du capteur est tellement limitée que les 8 bits du format JPEG suffisent.

Pixels

Il s'agit d'un appareil ayant 12 million de pixels. J'ai travaillé avec un appareil ayant 8 millions de pixels (Sony DSC-F828 et Canon 20D, appareils qui ont maintenant près de 10 ans d'age). De 8 à 12 millions de pixels, il n'y a pas vraiment d'évolution en dix ans. Mais en pratique, 12 millions de pixels sont amplement suffisants. Au début de la photographie numérique, j'ai travaillé avec un appareil ayant 3.3 millions de pixels, et imprimé au format A4 on ne voit absolument pas la différence avec un apn récent.

Pour qui cà interesse, l'appareil permet aussi de filmer en 720p (au lieu du 1080p sur les appareils moins "basic"). La mise au point par détection de contraste est fort hésitante, et il vaudrait mieux calculer à l'avance ses shoots pour ne pas avoir à mettre au point pendant l'enregistrement. Il est possible de faire une mise au point avant d'enregistrer (par détection de phase plus rapide).

Mise au point

La mise au point, parlons-en. Les capteurs de mise au point sont calculés pour des optiques ƒ/5.6, c'est à dire que l'utilisation d'une optique plus lumineuse ne permettra pas une mise au point plus rapide ou plus correcte, au contraire. Un appareil plus cher dispose en plus des capteurs ƒ/5.6 de quelques capteurs ƒ/2.8 qui utilisent le surplus de lumière et la précision accrue.

Du point de vue technique, les capteurs de mise au point (MAP) par détection de phase sont fabriqués pour une certaine optique. Dans ce cas ci, pour une optique ƒ/5.6. Les optiques moins lumineuses que cette valeur (on n'en trouve pas tellement...) ne permettent pas la mise au point, tandis que les optiques plus lumineuses n'apportent aucun avantage. Un appareil plus cher a aussi bien des capteurs calibrés pour les optiques ƒ/5.6 que ƒ/2.8. Quand on utilise une optique plus lumineuse, l'appareil passe automatiquement aux capteurs ƒ/2.8 qui sont plus précis et plus rapides.

L'utilisation de capteurs MAP calibrés pour ƒ/5.6 produit une mise au point moins correcte (cela peut se remarquer avec les optiques très lumineuses qui ont une profondeur de champ limitée).

Dynamique

La dynamique est le rapport entre les parties les plus claires et les plus foncées que l'appareil peut enregistrer sur une image. Elle correspond à la dynamique d'une chaine hifi: si l'enregistrement est trop faible, il est noyé dans le bruit de fond, s'il est trop fort, il est déformé.

La dynamique du Canon 1100D est limitée à 8EV (courbe allant de -5EV à +3EV). Je ne vais pas entrer dans les détails techniques, mais sachez que les photos auront tendance à être cramées si on ne fait pas attention. On recommande de sous-exposer les photos d'un demi stop pour éviter ce risque.

Le Canon 1100D a une fonction highlight priority (que je ne recommande normalement pas avec un appareil normal). Ce mode de fonctionnement sous-expose d'un stop les photos (c'est pour cela que la sensibilité de base passe de 100 à 200). La photo est donc trop foncée et l'appareil corrige automatiquement. Cela produit une légère augmentation du bruit de fond avec tous les apn, mais ici c'est la seule façon d'éviter le risque de photos cramées.

Flash incorporé

Le flash incorporé a un nombre-guide de 9.2 (ce qui est encore plus faible que la génération précédente qui avait un nombre guide de 13). Il est vrai que le flash intégré donne toujours de mauvais résultats, non pas parce qu'il est trop faible, mais parce qu'il est trop petit et placé trop près de l'optique.

Citons encore pour terminer le fonctionnement relativement lent, ce qui fait que l'appareil n'est pas destiné aux compétitions sportives. L'appareil a une mémoire-tampon de 3 images environ, puis devient lent quand il s'agit de transférer les images vers la carte de mémoire.

Canon 1100D

Le but de ce petit test est de déterminer si cela vaut vraiment la peine d'acheter un appareil vraiment "basic" ou

Il n'est pas dans mes habitudes de publier des photos prises avec les appareils testés. Pratiquement tous les appareils sont bons et on ne voit de différence que si on regarde les photos pixel par pixel. Un vrai photographe, qu'il soit amateur ou professionnel ne s'interesse pas aux pixels, mais à l'image: est-elle nette, bien exposée, avec des couleurs correctes,...

Et pour répondre à la question:

Pages qui selon Google pourraient vous interesser