Photographie » Pratique » Comparaisons et tests » Accessoires
» Huawei P30 PRO » Portraiture

Le Huiwei P30 PRO dispose d'un capteur de distance séparé qui est utilisé exclusivement pour la mesure des distances. Il devrait faciliter la mise au point, mais est également utilisé pour réaliser des portraits.

Le smartphone a un zoom d'une portée de 10× (20× si on y ajoute la portée du grand-angulaire). On peut prendre une photo de groupe sans avoir de recul, mais on peut également isoler un visage d'un groupe. Nous décrivons les caractéristique du smartphone en se basant sur des photos comparatives prises près des bunkers dans le nord de la France. Nous avons comparé le Huawei P30 PRO à un Canon full frame avec une optique 70-200mm ƒ/2.8.

Nous sommes d'abord allés à Leffrinckoucke. La première photo a été prise pour apprécier les fonctions spéciales pour la portraiture de l'appareil, notament la possibilité de flouter l'avant et l'arrière plan quand l'appareil est mis en mode "portrait".

La première photo est prise avec le Canon 5D Mk IV avec une focale de 70mm. La variation de la netteté est progressive et naturelle, c'est ce qu'on attend d'un portrait classique.

La seconde photo a été réalisée avec un Huawei en mode portrait avec le zoom sur 1× (donc 27mm). La photo a légèrement été recadrée pour avoir la même découpe. La profondeur de champ s'étend jusque derrière le modèle, et puis brusquement cela devient flou d'une manière trés artificielle. Ca pique aux yeux tant c'est mal foutu. La portée de la mesure "temps de vol" est limitée à quelques mètres, et tout ce qui se trouve plus loin est flouté, mais sans discernement.

La focale plus courte accentue l'avant plan, c'est normal, mais ce qui n'est pas normal c'est que l'avant plan n'est pas flouté. Sur plusieurs exemples, l'appareil à tendance à flouter les cheveux, surtout s'ils sont sombre. C'est comme si le capteur temps de vol n'a pas reçu de signal de distance et que le processeur a décidé de flouter les cheveux comme s'ils étaient à l'infini.

Huawei P30 PRO

Portraiture

La seconde photo est également un portrait classique, avec la lumière diffuse qui vient d'un coté. Nous avons ici également une autre perspective à cause de la focale différente. Les photos n'ont pas été retouchées.

Les deux appareils produisent des photos différentes et à première vue il n'est pas possible de dire quelle photo est meilleure. Les deux photos peuvent être utilisées, mais je choisirais plutot l'image Canon.

Le smartphone produit un arrière plan indéfini, un peu comme si l'appareil avait flouté l'arrière plan pour réduire le bruit de fond. Le Canon extrait plus de détails dans les parties sombres de l'image, regardez par exemple le bas du bras qui est mieux dessiné avec le Canon.

La photo du P30 PRO n'a pas été recadrée et a un rapport d'image de 4:3 qui est typique chez les appareils compacts (et smartphones).

Le Huawei a fourni un bon travail, même dans des circonstances qui ne sont pas optimales. En comparaison d'un reflex l'appareil est compact et on peut le prendre partout avec soi. Le zoom a une valeur énorme pour un appareil de cette taille. La qualité des photos dépasse celle d'appareils photo compacts.

Pour la photo suivante nous sommes allés au bunker d'Audresselles, c'est le bunker à coté du musée. Il y a en fait trois bunkers l'un à coté de l'autre, d'abord le musée, puis un bunker fortement abimé et ensuite le bunker qui est très visité par les touristes. C'est pour un test avec peu de lumière.

La valeur d'ISO du Canon doit passer à 1600ISO, mais c'est pas la mer à boire: on ne voit pas que l'image contient plus de bruit (image à droite).

On remarque sur la seconde photo les limites du smartphone. Pour réduire le bruit de fond, l'image a légèrement été floutée. Cela se voit encore le mieux à la tirette de la chemise qui est visible sur la photo du Canon et pas chez Huawei.

Le Huawei provoque également un phénomène étrange de front-focus (l'avant plan est plus net que le sujet), cet effet apparait également sur la première photo, où je me suis arrangé d'avoir un avant plan et un arrière plan.

Le smartphone produit également des couleurs plus froides, les vraies couleurs correspondent plus à la photo Canon. La lumière entre via le mur et le sol qui ont des teintes beiges et brunes. Les couleurs du Canon sont plus agréables.

Le Huawei P30 PRO a par contre un avantage indéniable, c'est l'énorme portée du zoom qui van de 16mm (photo ci-dessous) à 27mm (valeur standard de l'appareil) à 270mm. Malheureusement il n'est pas aisé de modifier la position du zoom. Ya pas de place pour mettre un bouton rotatif.

Si tu utilises un reflex avec une telle portée optique, les images ne seront pas très nettes. En tout cas d'une qualité bien inférieure à ce qui est possible avec ce smartphone. Et je n'ai pas encore mentionné tous les avantages du smartphone: la facilité d'utilisation, la possibilité d'envoyer directement les photos par bluetooth, wifi ou data.

Nous avons ci dessus une photo avec la portée normale du smartphone (27mm), donc une image relativement grand-angulaire. A cette valeur il est possible de passer de 10 à 40Mp, mais c'est un argument purement commercial car les images ne deviennent pas plus nettes, c'est seulement les fichiers qui deviennent plus grands.

A droite une photo à la Pointe de la Crèche. Le grand angulaire du smartphone permet d'avoir plus d'arrière plan.

A gauche nous avons une photo du même bunker que ci dessus, mais maintenant avec le zoom 10× (270mm). L'image ne perd pas en netteté.

Il ne faut pas utiliser de focales plus longues: il s'agit d'un zoom numérique et cela se voit. Au contraire, cela devient plus difficile de cadrer correctement. Il vaut mieux se limiter à un zoom de 10× et recadrer par après.

Photo ci dessous: quand il y a vraiment très peu de lumière, un appareil reflex ne peut plus faire la mise au point (même pas avec une optique prime). Le reflex doit avoir un statif pour permettre un long temps de pose. Il n'est plus possible de prendre des instantanés. Dès que les personnes bougent, l'image devient floue.

Le Huawei est le grand vainqueur: la mise au point se fait par un éclair infra rouge (principe du temps de vol) et l'appareil prend plusieurs photos de suite, pour rapidement les combiner en une photo, peut être un peu floue, mais très acceptable quand on sait que le reflex n'aurait produit qu'un magma flou dans les mêmes conditions. L'appareil a mis 6 secondes pour prendre la photo, mais elle est suffisamment nette. La photo ne rend pas vraiment les conditions d'éclairage: en réalité il faisait presque totalement noir.

Conclusion

En général, quand les conditions d'éclairage sont bonnes le reflex donne une photo avec un meilleur piqué. Cela s'accentue encore quand les conditions d'éclairage deviennent moins bonnes car le smartphone réduit encore un peu la netteté pour limiter le bruit de fond.

Mais le Huawei P30 PRO a des fonctionalités que le reflex n'a pas et qui permettent de l'utiliser dans toutes les circonstances. La netteté un peu moindre ne porte pas à conséquence en utilisation normale (pour publier sur facebook ou instagram, pour faire des photos de famille, etc).

Pages qui selon Google pourraient vous interesser

-