Photographie » Pratique » Comparaisons » Accessoires » Canon TS8050

Il ya quelques années, j'avais publié un compte rendu de ma première imprimante Canon IP4700. Au bout d'environ 5 ans, elle a cessé de fonctionner (problèmes mécaniques) et je l'ai finalement remplacée par une TS8050.

L'impression avec l'imprimante Canon TS8050 (la fonction la plus importante) est décrite sur une page séparée, ainsi que la possibilité de numériser des documents.

Page d'informations générales sur les imprimantes (site séparé)

Tout d'abord, je tiens à signaler que j'ai écrit cette revue personellement, contrairement à la plupart des blogueurs, "influencers" et autres parasites du net qui se recopient les uns les autres et ajoutent platitudes sur généralités.

La page d'introduction se trouve ici.

Cette imprimante peut pratiquement tout faire, mais il n'y a pas de pilotes pour XP. Il faut télécharger les pilotes pour Linux, et l'installation n'est pas aisée. Ainsi, il n'est toujours pas possible de scanner sous Ubuntu (cela fonctionnait par contre sans problème avec toutes mes imprimantes combinées HP). Et depuis que j'ai tenté d'installer l'application de scan sous Ubuntu, mon scanner HP ne fonctionne plus! Le comble, je dois utiliser ma tablette pour faire un scan et m'envoyer le fichier par mail!

Je ne suis pas grand favori des appareils tout-en-un, imprimante, scanner, copieur, machine à laver,... C'est parfait quand cela fonctionne du premier coup (et que cela continue de fonctionner), mais l'appareil a tellement de fonctions que c'est sûr que cela va coincer ici ou ailleurs. Lors de l'installation de l'imprimante sous Linux, mon autre imprimante HP est devenue inacessible (ainsi que son scanner qui fonctionnait parfaitement).

L'application pour tablette et smartphones n'est pas vraiment à la hauteur. Tout d'abord, elle est moins pratique (à cause de l'interface "smartphone"), avec moins de possibilités. C'est tout aussi bien valable pour la partie imprimante que scanner. A l'impression certains documents identiques sont nettement moins nets lors d'une impression à partir de la tablette (fichiers excel par exemple). L'impression de photos à partir de la tablette donne des résultats extrèmement médiocres et il n'est pas possible d'imprimer borderless (la source est une photo en haute résolution de référence). Si l'impression directe à partir d'une carte de mémoire semble meilleure, elle est extrèmement lente surtout pour des photos au format original et la photo n'est évidemment pas retouchée.

De plus le traitement (transformation en "bitmap") n'est pas effectué localement par l'application, mais via un service dans le cloud. L'impression d'un document un peu complexe te coute rapideement 300MB (il faut en effet envoyer le fichier au cloud, qui le traite et renvoie un fichier raw à transmettre à l'imprimante). L'impression ne fonctionne donc pas quand tu n'as pas de connection internet. Quand tu est connecté via le réseau de ton opérateur, cela te bouffe à chaque fois une partie de ton abonnement. L'impression est donc relativement lente, deux à trois minutes avant l'impression de la première feuille. C'est donc cà le progrès!

Les premières cartouches sont des "setup", ces cartouches avec très peu d'encre pour te forcer à acheter rapidement un jeu supplémentaire. En tout, j'ai imprimé une vingtaine de pages (de texte normal, de fichiers excel et une photo). Non seulement l'imprimante est super-chère (150€ dans le magasin le moins cher) pour des fonctions que tu n'utiliseras probablement pas, mais remplacer toutes les cartouches d'encre te coûte à nouveau plus de 50€ (toutes les couleurs, le noir-texte et le gris). Ne crois pas que le gris ne se vide que quand tu imprimes des photos en noir et blanc: il se vide un peu à chaque mise en route!

Par contre quand l'imprimante indique "attention, cartouche pratiquement vide" (point d'exclamation) il est possible d'imprimer encore une dixaine de photos au format A4.

J'ai horreur des cartouches de marque Canon: elles sont toutes noires, pas possible de voir combien il reste d'encre. C'est comme s'ils voulaient cacher le fait qu'il n'y a que quelques gouttes d'encre par cartouche. Les cartouches alternatives sont nettement moins chères et en plus elles sont transparantes et tu vois exactement combien d'encre il te reste. La quantité d'encre dans une cartouche est de 7ml (selon Canon), alors qu'une cartouche HP45 ou HP78 (pour mon imprimante du siècle dernier) a 42ml d'encre. Tu fais couler 70 gouttes au robinet et tu as 7ml d'eau.

L'imprimante est extrèmement lente et ne manque pas de se planter une fois sur deux quand tu tentes une connection wifi. C'est aussi lent que Vista sur un ancien ordinateur... La connection ne s'établit même pas chaque fois (cela dépend de la position de la lune). T'as plus de chance d'avoir une connection si tu imprimes que si tu scannes: il faut parfois imprimer une page pour pouvoir scanner.

Lecteur de carte SD

L'impression à partir d'une carte de mémoire SD est un pis aller, on n'a pas les possibilités de retouche qu'on a avec un ordinateur, mais cela permet de donner rapidement une photo lors d'une réunion, d'un salon, etc. Comme l'impression à partir de Linux et d'une tablette me semblait vraiment moche, j'ai tenté d'imprimer une photo directement à partir du lecteur de cartes SD. Pour votre information, l'imprimante n'accepte que les cartes SD, pas les sticks USB, quoi qu'en disent certains sites de comparaison. J'ai choisi une bonne photo, corrigé la couleur, adapté les niveaux et sauvegardé la photo sous le même format (save et non save-as). Mais l'imprimante refuse de lire la photo.

La carte de mémoire dans le lecteur est de plus uniquement accessible en lecture: pas possible d'y placer des fichiers. Je comprend la raison, mais c'est merdique. Il n'est par exemple pas possible de modifier rapidement des fichiers, puisqu'il n'est pas possible d'enregistrer la version modifiée. De toute façon, la photo modifiée (et stockée sur la carte à partir d'un laptop), tu ne peux même pas l'imprimer...

La possibilité d'utiliser une carte de mémoire, autant ne plus en parler, elle ne sert en pratique à rien:

Copie multifonction

Un test tout simple pour controler de façon objective la qualité de la copie d'un multifonction, c'est la copie répétée d'un document. La copie de première génération est généralement bonne, ce qui fait que les défauts n'apparaissent pas. Le document est copié, la copie est copiée à nouveau, etc jusqu'à la cinquième génération. Comme réglage, j'utilise la qualité la plus élevée sur papier ordinaire.

Au bout de 5 copies, il ne reste pratiquement plus rien de l'original: les couleurs ont disparu pour faire place à certaines teintes dominantes, ici du magenta.

Pour éviter une couleur dominante, les imprimantes haut de gamme ont un réglage "dot gain" par couleur. Ce réglage indique combien un point de couleur grossit quand il est envoyé sur le papier. Ce réglage provient du monde des imprimeurs mais est également présent sur les bonnes imprimantes (souvent sous un nom un peu différent). Mais l'imprimante Canon TS8050 n'est pas une imprimante professionelle, même avec un prix double de celui de la concurrence.

La première copie est une carte routière. Comme elle est un peu plissée, certaines routes apparaissent moins net. Au bout de 4 copies, ces routes auront tout simplement disparu. La seconde copie est une copie de ma mire de test, dont déjà l'original n'est pas fameux (lignes horizontales, points d'encre apparents). A la cinquième copie, on voit très bien quelles sont les couleurs dominantes. La troisième copie est celle d'un livre. Ici aussi la couleur d'origine se transforme lentement en magenta.

La copie en noir et blanc (dernier exemple) n'est pas vraiment mieux, avec les lettres noires qui deviennent de plus en plus baveuses et les lettres pas tout à fait noires qui disparaissent petit à petit. Si mon écriture n'est déjà pas très lisible sur l'original, à la 5e génération, c'est absolument impossible de déchiffrer quoi que ce soit. Mais la copie monochrome est un tout petit peu plus rapide.

Conclusion

A qui est destiné cette imprimante? Le premier type d'utilisateur qui me vient directement à l'esprit est l'utilisateur d'Apple qui veut une imprimante design, qui sait tout faire, dont les pilotes ne sont pas standard et qui est beaucoup trop chère. Tu as une connection wifi et même NFC (Near Field Communication) qui te permet d'imprimer de ton smartphone au jardin pendant que tu te prélasses ostensiblement dans ton transat fleuri en compagnie de tes trop nombreuses connaissances qui se foutent éperdument de ta nouvelle imprimante et qui ne font que mater ta nouvelle meuf (ou ton mec de passage).

La fonction scan n'est pas meilleure que celle d'un scanner d'une imprimante bon marché (les fichiers montrent un défaut à la compression jpeg), la copie est plus complexe à effectuer qu'avec un appareil combiné bon marché, l'impression de textes n'est pas très bonne et celle de photos non plus.

Je ne me suis toujours pas décidé si je vais la balancer à la poubelle ou acheter un jeu d'encres alternatives.

Test de l'imprimante multifonction

Canon TS8050


Ce n'est pas l'écran tactile qui rend le système plus aisé.
Il faut un doctorat pour faire une copie.


Cette carte SD bon marché est le complément idéal de votre imprimante. Elle n'a pas de contacts électriques, mais ce n'est pas un problème, car en pratique une carte plus chère AVEC contacts n'est pas plus utile.

Pages qui selon Google pourraient vous interesser

-