Photographie » Pratique » Comparaisons » Jinbei DC-600

Le flash de studio sur batteries Jinbei DC-600 Discovery a les avantages d'un flash de studio et ceux d'un flash de reportage.

Les flashes de studio sur batterie (article général) sont décrits sur cette page.

Jinbei est une marque peu connue, à l'origine surtout remarquée pour sa camelote de bas étage made in china, mais la qualité devient de plus en plus bonne. Les flashes de studio sur accu sont devenus leur produit-niche: on ne trouve pas mieux pour le prix.

Je suis l'évolution des produits depuis un certain temps, et j'étais déjà à la recherche d'un flash très puissant pour la photographie urbex. Le flash de reportage monté sur l'appareil suffirait avec une optique lumineuse, mais le résultat n'est pas bon. Je préfère placer le flash à distance, à un endroit où on ne le voit pas, mais où il projette la lumière dans toute la salle. Placé derrière une fenètre, c'est un peu comme si la lumière du jour entrait par cette seule fenètre. Une commande radio est évidemment nécessaire.

Ce modèle est en deux parties, un bloc d'alimentation avec sa batterie et la tête de flash. Les anciens flashes de studio étaient souvent en deux blocs dès que la puissance à fournir dépassait les 500W mais actuellement pratiquement tous les flashes de studio sont monoblocs grâce à la miniaturisation des composants.

La tête de flash indépendante est plus maniable qu'un monobloc, et permet de tenir la tête d'une main et l'appareil photo de l'autre, mais ce n'est toujours pas l'idéal. Un assistant est ici aussi recommandé, surtout si tu comptes monter une boite à lumière sur le flash. La tête de flash avec son petit réflecteur et diffuseur pèse environ 500g, autant qu'un flash de reportage avec ses accus.

Le bloc DC-600 Discovery peut alimenter deux flashes. Le Jimbei est vendu avec un seul flash, mais il est possible d'en commander un second. Certains kits sont directement fournis avec deux têtes. La combinaison avec les deux flashes n'est pas plus chère que le flash décrit sur une page précédente (voir lien plus haut) et te donne plus de liberté artistique pour le placement des lumières. Avec un seul flash, il est difficile d'éclairer correctement le sujet et il faut parfois utiliser un réflecteur pour déboucher les ombres (ou bien il faut diriger une partie de la lumière vers un mur).

Quand on utilise deux flashes, la puissance est asymmétrique (400 + 200W) et ne peut être modifiée. La puissance totale se règle en dixièmes de stop comme sur les flashes professionels. La graduation van de 1.0 à 5.0 stop, en puissance cela fait 37.5 à 600Ws (1:16). La nouvelle version DC-II permet également une distribution symmétrique de la puissance, mais ce n'est pas vraiment nécessaire. Il existe également une version de 1200Ws (!) que je n'ai pas testée.

Il est possible d'alimenter le flash sur secteur (pendant que les batteries sont rechargées): c'est vraiment un point positif qui mérite d'être souligné. Le flash peut servir comme flash de studio normal (mais la batterie est obligatoire pour l'apport de puissance, car le bloc secteur est un peu faible pour recharger rapidement le flash).

Le Jinbei DC-600 n'a pas de mode HSS, mais ce n'est pas vraiment nécessaire: les photos prises quand il y a beaucoup de lumière ne sont généralement pas fameuses. Il vaudrait mieux investir dans une tente à lumière dans ce cas.

Le flash fonctionne très bien et j'ai pris en tout plus de 800 photos (pratiquement toutes à puissance minimale). A la fin, la batterie avait encore son niveau maximal, mais je ne sais pas si ces indications sont vraiment très fiables. Quand j'effectue un éclair à puissance maximale, l'indicateur de niveau tombe pendant quelques secondes à 2 blocs de puissance. L'indicateur est en fait un voltmètre peu précis.

Et les petits points négatifs:

Attention, vissez la télécommande à fond sur la griffe porte-flash! La télécommande est si légère qu'on ne remarque pas qu'on l'a perdue. Et comme ces flashes sont destinés à être utilisés à l'extérieur, ce n'est pas si facile de retrouver la télécommande dans l'herbe drue en fin d'après midi.

Quelques paramètres des flashes: (les valeurs de diaphragme ƒ sont données avec ISO 100, distance entre flash et flashmètre: 1.0 m) Il n'est pas possible de comparer des puissances entre les tests 1, 2 et 3 (léger déplacement des flashes). Sauf indiction contraire, le flash est équipé de son réflecteur standard et diffuseur.

  1. Différences branchements A et B.
    La puissance est réglée sur 1.0 (minimum)
    • Flash sur A: (2/3 de puissance) ƒ/8 + 0.6
    • Flash sur A, mode A+B (100% de puissance): ƒ/11
    • Flash sur B (1/3 de puissance): ƒ/5.6
    La puissance est correcte et graduelle, sauf quand l'installation travaille à sa puissance minimale et que le seul flash est branché en A (c'est confirmé dans les forums de discussion). Même à puissance minimale le flash porte aisément à 2m avec une ouverture de ƒ/4.

  2. Evolution de la puissance
    Les deux flashes sont branchés.
    • 1.0: ƒ/11 +0.2
    • 2.0: ƒ/16 +0.2
    • 3.0: ƒ/22 +0.3
    • 4.0: ƒ/32 +0.3
    • 5.0: ƒ/45 +0.4
    La puissance combinée des deux flashes correspond à celle d'un seul flash en mode A+B. La montée en puissance est parfaitement linéaire.

  3. Influence des accessoires
    Puissance au minimum, flash monté en B
    • Tête nue: ƒ/4 +0.3 (beaucoup de lumière se perd!)
    • Petit réflecteur standard: ƒ/8 +0.2
    • petit réflecteur avec diffuseur: ƒ/5.6 +0.7
    • Petit softbox rectangulaire: ƒ/4 +0.4
    Le petit softbox rectangulaire (60 × 40cm) provient de mon flash de studio Falcon Eyes que j'ai fixé avec de la toile isolante pour le test.
Le nombre guide de l'installation est de 63 à puissance maximale dans la configuration réflecteur standard et diffuseur. Les accessoires déterminent fortement la puissance utilisable et dans la configuration la plus idéale (réflecteur sans diffuseur) le nombre-guide est de 94. De quoi éclairer toute une salle de sport!

J'ai également commandé un softbox 22 × 90cm avec nid d'abeilles. Le softbox 25 × 140cm est destiné à la photographie à l'intérieur. La petite boite à lumière produit une réduction de la puissance du flash de pas moins de deux stops. La puissance de 600Ws va venir à point quand il faut photographier un groupe de personnes. Bien que la boite soit très allongée et a un nid d'abeille, la tache de lumière produite par le flash à 1m. est relativement ronde.

Jinbei DC-600 Discovery

Temps de pose: 1/90 Temps de pose: 1/180 Temps de pose: 1/250 Temps de pose: 1/350

Quelques pages du mode d'emploi très sommaire,
en chinois et anglais mal traduit

Pages qui selon Google pourraient vous interesser