Photographie » Pratique » Comparaisons et tests » Lampe vidéo Lume Cube

J'ai pu tester pendant quelques jours une lampe vidéo/flash Lume Cube (en fait un pack de deux). A 100€/pièce, c'est pas donné, et le fait qu'elle peut être commandée par un smartphone n'y changera rien.

Présentation

Première photo: le Lume Cube en charge avec son cable, mais avec le transfo de ma tablette

La lampe vidéo/flash Lume Cube se compose d'un petit bloc avec deux boutons. L'un pour l'éclairage continu (10 niveaux de puissance) et l'autre pour l'enclenchement de la fonction flash.

Il s'agit d'un produit lancé par le crowdfunding: il n'y a donc pas de grande marque pour assurer le service après-vente, il n'y a pas de mode d'emploi. Et je parie qu'il n'y a aucune grande marque qui oserait se lancer dans un tel produit. Mais l'emballage est "stylish", c'est déjà cà.

Le site web est très limité avec beaucoup de graphismes mais très peu d'explications concrètes. Quelle est la durée de vie des accus? (il n'est pas possible de le remplacer). S'il s'agit d'un accu lithium-polymère, il faut compter deux ans, que la lampe soit souvent utilisée ou non. De plus, la lampe a tendance à chauffer très fort, et les accus au lithium ont horreur de cela.

Même l'indication de la durée de fonctionnement est probablement fantaisiste, les indications sont différentes sur le papier dans la boite et sur le site web: “ +20 minutes at maximal power” (papier dans la boite), c'est possible, mais “45+ minutes on 90% brightness” (site web)? Au bout de quelques minutes de tests (fonction flash), la capacité restante est passée de 100% à 70%.

Dans la boite il y a deux lampes avec deux cables USB (mais pas de transfo, c'est trop cher). Un seul petit pied pour les deux lampes et j'ai directement perdu la vis de fixtion. Un mode d'emploi en anglais qui se résume à une carte de garantie. Et à ... Non, ca je ne vais pas déjà vous le dire.

Eclairage continu

Seconde photo: test en éclairage continu, comparaison avec la lampe vidéo Sonnon (ƒ/4, 1/90 sec, 200ISO)

J'ai tout d'abord testé l'éclairage continu à puissance maximale, les deux lampes à la fois. Mon flashmètre indique 8.5EV à 1m., c'est donc très peu. En fait, la puissance est un peu moindre que celle de la lampe vidéo Sonnon que j'ai déjà testé auparavant. La puissance sur papier correspond à 1500 Lumen, donc exactement la même valeur que la lampe Sonnon, mais sous un format un peu plus interessant (sauf bien entendu si on a oublié où on les a laissées).

L'éclairage continu est donc bon, mais ce n'est pas énorme. Il permet d'éclairer de petits objets, mais pour éclairer un hall de production en photographie urbex, c'est quand même un peu trop faible. De plus, j'ai chaque fois effectué des mesures avec les deux lampes allumées, avec une seule lampe la puissance est encore moindre (7.5EV au lieu de 8.5EV).

J'ai fait plusieurs tests et l'éclairage de la lampe Sonnon est plus diffus: l'éclairage Sonnon est un peu plus puissant, les ombres sont moins prononcées. Pour de bonnes photos, on a intérêt à choisir la lampe Sonnon qui grâce à sa grande surface lumineuse permet un léger effet softbox.

Avantage Sonnon minime. Sauf que la lampe Sonnon tient le coup 7 heures à puissance maximale avec un petit accu lithium-fer-phosphate (LFP).

Troisième photo, je met mon appareil en mode manuel (ƒ/4, 1/125 sec, 800ISO)

Le mode manuel permet de comparer les images. La première photo sans éclairage d'appoint (EV = 2) a été traitée avec Photoshop, autrement vous ne verriez que du noir.

La source lumineuse est toujurs située à 1m. Les Lume Cubes ne sont pas en mesure d'éclairer toute l'armoire. C'est ici que l'avantage d'une grande source lumineuse joue: les différences sont plus notables que ce que le posemètre indique: 8.7 EV pour Sonnon, 8.5EV pour le Lume Cube, dans les deux cas mesure à 1m dans l'axe.

Flash esclave

Avec le second bouton de la lampe, il est possible de la mettre en mode slave (elle répond alors à l'éclair du flash principal). Malheureusement, la puissance n'est pas plus élevée, alors qu'on aurait pu profiter du fait que les lampes DEL peuvent fonctionner à une puissance plus élevée pendant un très court instant. C'est rapé...

La photo montre un exemple de l'utilisation du flash en mode esclave. Mon living est principalement éclairé par mon petit flash à sa puissance minimale (qui correspond environ à celle des deux Lume Cube). Le paramétrage de l'appareil est celui que j'utilise toujours pour le travail en studio. Vous vous rendez directement compte du peu de puissance lumineuse. L'éclair de mon petit flash est suffisant pour faire fonctionner les flashes de studio qui produisent toute la lumière.

L'éclair des cubes est en fait si faible, que je ne sais jamais si les flashes esclaves ont fonctionné ou non. Le seul avantage de la fonction flash par rapport à l'éclairage continu, c'est que l'accu tient le coup plus longtemps.

L'application pour smartphone et tablette

Quelque part, j'ai lu qu'il est possible de régler la durée du flash. C'est pas possible avec les deux boutons, il faut utiliser l'application pour smartphone. Directement l'application me demande tous les droits: accès à ma position actuelle (GPS data), utilisation de mon appareil photo, accès à mes fichiers. Et pourquoi pas accès à mon compte en banque, puisqu'on y est?

L'application ne veut pas s'installer si on ne lui donne pas tous les droits. Je vais rapidement la désinstaller, je crois...

L'application, je veux l'utiliser pour paramétrer le flash, pas pour prendre des photos ou faire des vidéos. Il y a une application photo/vidéo de la tablette qui fonctionne bien mieux (l'application Lume Cube se plante parfois). De plus l'application Lume Cube ne permet pas de faire des panoramas.

Et ce n'est pas tout: il faut entrer les numéros de série des Lume Cubes (les deux). Les deux petits papiers, vous ne les avez pas jetés, j'espère? Autrement l'application refuse de se connecter aux cubes. Android voit les cubes, mais l'application ne se connecte qu'avec le numéro de série correct.

Printscreens: l'interface utilisateur est très peu intuitive

L'application prend directement le controle de l'appareil photo de la tablette, alors que je n'ai pas envie de prendre des photos. Pour la configuration, il faut chercher, car il n'y a pas d'écran d'aide. J'ai finalement trouvé: il faut appuyer sur l'indication "Pro" en haut de l'image, et tu te retrouves alors avec les réglages suivants:

Pour le flash, j'ai mis une seconde, comme ca je vois dans l'oculaire après avoir pris la photo si les flashes ont fonctionné.

Il y a un seul réglage pour tout ce qui est durée, tu règles donc soit la durée du flash, soit un effet stroboscopique. C'est ici aussi que tu peux voir l'état de charge de la batterie. Au bout de quelques heures, les Lume Cubes ont tout oublié, et tu dois à nouveau allumer ta tablette pour reparamétrer les blocs. Du brol, quoi.

Quatrième photo: ƒ/4, 1/180, 200ISO

C'est ici que je remarque que les Lume Cube mettent environ 1/100 de seconde pour répondre à l'éclair du flash principal. Avec un temps de pose trop court, l'éclair des flashes esclaves ne sera pas visible. Mon appareil photo permet de travailler à du 1/250 (vitesse de synschronisation maximale), mais pas les Lume Cube...

Mais j'en profite que j'ai réglé la durée de l'éclair sur une seconde pour augmenter le temps de pose. Contrairement à un flash classique qui fixe lui-même le temps d'exposition grâce à son éclair très court, ici l'exposition est également déterminée par le temps de pose.

Cinquième photo: ƒ/4, 1/20, 200ISO

Avec un temps de pose de 1/20 de seconde, l'éclairage est tout a fait correct, mais ici il faut faire attention au bougé et éventuellement fixer l'appareil photo sur un statif. Même avec un temps de pose aussi long, la portée est limitée à 1m.

En résumé, pour un temps de pose de 1/20, la puissance des deux flashes est identique à celle de mon petit flash des années 1970 (Vivitar 2500) fonctionnant à sa puissance minimale. Et encore, avec l'éclair prolongé le flash Lume Cube ne permet pas de figer le mouvement.

La communication Bluetooth n'est pas très bonne, même avec les lampes à coté de moi. Certaines commandes ne sont pas effectuée (allumer/éteindre), ou des réglages ne sont pas transmis (durée ou puissance). Ce n'est pas un problème causé par ma tablette, elle communique avec mon téléphone à plus de 10m.

Fonction strobe

L'effet stroboscopique, vous le connaissez tous si vous avez mis les pieds dans une discothèque. Le flash produit des éclairs répétés. Il permet de créer des effets spéciaux en mode vidéo ou encore mieux en pose longue. Une seule photo montre le mouvement du sujet pendant qu'il est éclairé par les éclairs.

J'ai donc également testé la fonction strobe, dont la fréquence peut être réglée. Il ne s'agit pas d'un vrai "strobe" (flash), mais d'un fonctionnement à 50%. Je ne vois pas bien l'utilité de cette fonction à une fréquence de 1Hz (sauf pour te donner des maux de tête). Il n'est pas possible de figer un mouvement (photographie en pose lente), puisque l'éclair dure une demi-seconde.

Ce devrait être plus interessant à une fréquence plus élevée (fréquence maximum: 10Hz), je n'ai pas essayé, mais ce n'est pas un vrai strobe qui fige le mouvement.

Conclusion du test

C'est une lampe destinée aux utilisateurs de GoPro (une des versions est vendue avec une barre de fixation) ou aux utilisateurs de smartphones qui veulent tenter de prendre des photos dans le noir (je vous souhaite bien du plaisir). Pour les utilisateurs plus professionnels qui sont habitués à trimballer des tonnes de matériel, la petite taille des cubes n'est pas vraiment un avantage, au contraire: la lumière ponctuelle produit des ombres nettes. Par contre, le prix est lui très professionel...

Dans certains cas, la lumière très ponctuelle peut être mise à profit pour éclairer différemment des objets. Il est possible de placer une lampe derrière un objet, même de petite taille et ainsi l'éclairer également par l'arrière. C'est un effet qui n'est pas possible avec une lampe plus grande (et de plus il n'y a pas de cable d'alimentation qui traine dans le cadre, qu'on a oublié et qu'il faut éliminer par après avec Photoshop).

Par contre pour la portraiture, les blocs semblent moins interessants. Peut être que si on en achète 5 pour avoir un éclairage plus approprié...

Il n'y a qu'un seul modèle sur le marché, mais il se décline en différents coloris (mais pas assorti au rose de ton smartphone), avec différents accessoires (barre de fixation) et avec un nombre différent de cubes dans le paquet.

Pour profiter au mieux des cubes, il faut acheter le pack avec les deux lampes, ce qui permet de jouer avec le positionnement des lampes. Une seule lampe donne vraiment une lumière très crue.

La durée de fonctionnement n'est pas très longue. Pour recharger le cube, il faut compter 90 minutes.

Encore une petite transformation concrète des valeurs EV en valeurs pratiques. Toutes ces valeurs donnent une exposition équivalente. La distance est celle entre le cube et le sujet.

Temps de poseOuvertureSensibilitéDistance
1/125ƒ/416001m
1/125ƒ/464002m
1/60ƒ/4128004m
1/60ƒ/2128008m
Je suis un vieux de la vielle, "de mon temps" les émulsions ne montaient que jusqu'à 800ASA (400ASA poussé au développement) et j'ai donc l'habitude de travailler avec des flashes d'une cetaine puissance. Mais les capteurs plein champ deviennent de plus en plus sensibles et on peut maintenant monter à des valeurs d'ISO incroyables sans que le bruit de fond ne devienne vraiment trop visible. Avec mon appareil, une valeur d'ISO de 12800 donne des résultats acceptables (la dernière photo est une découpe avec réduction de taille à 25%).

Comme on peut le voir sur la photo de test 3, l'exposition obtenue avec un temps de pose de 1/125, ƒ//4 et 800ISO est un peu trop faible. Un stop de plus aurait été parfait, et c'est ce qu'indique le tableau.

Sixière photo: la lampe de charge ƒ/4, 1/125 12800ISO

La qualité de l'ensemble est très bonne, la lampe est extrèmement solide avec son boitier en métal (prévu pour évacuer la chaleur). Avec le connecteur USB protégé le cube est étanche jusqu'à 30m. On voit très bien qu'un appareil moderne peut monter haut dans les niveaux d'ISO sans que le bruit de fond ne devienne vraiment trop fort.

Dernière photo: la lampe de charge ƒ/4, 1/750 1600ISO

Comparé à une lampe LED ordinaire (qui m'a malgré tout coûté 50€), les deux lumi-cubes produisent nettement plus de lumière.

Tous les comptes-rendu que j'ai lu sont extrèmement positifs. Bizarre que je ne suis si mitigé. Ah, ne vous en faites pas, j'ai retrouvé la vis. Je me suis presque fendu le crane en glissant dessus.

Lume Cube

1

2

Naturel Lampe Sonnon Lume Cube
Flash indirect Flash direct Flash esclave
3

4

5

6

7

Pages qui selon Google pourraient vous interesser