Photographie » Pratique » Optiques | Comparaisons » Sigma 24-105 ƒ/4 DG OS HSM

Comparaison de l'optique Sigma 24-105 ƒ/4 DG OS HSM avec l'optique Canon EF 70-200 ƒ/2.8 L USM (utilisée avec une ouverture de ƒ/4).

La première partie du test Sigma 24-105 ƒ/4 DG OS HSM se trouve ici.

J'aurais pu comparer l'optique Sigma avec l'optique équivalente Canon, qui a la même focale et ouverture. Ce n'est pas l'approche que j'ai suivi, car l'optique Canon est techniquement plus ancienne et de plus l'optique Canon que je possède est utilisée depuis près de 10 ans et n'est donc plus parfaite du point de vue optique.

J'ai préféré effectuer les comparaisons avec l'optique Canon EF 70-200 ƒ/2.8 qui est une des meilleures optiques qui existent, même utilisée à son ouverture maximale. L'optique devrait être encore meilleure si on referme un peu le diaphragme. L'optique de comparaison est donc une fameuse optique!

Après une série des shootings effectués avec l'optique (en studio ou en extérieur), j'ai trouvé que l'optique Sigma était meilleure que l'optique équivalente Canon (24-105). Je n'ai aucun argument scientifique à avancer (je n'ai même jamais comparé les deux optiques l'une à l'autre).

Ce que j'ai remarqué, c'est que l'optique Sigma met le modèle mieux en valeur. Les arrière-plans sont plus beaux. Même pour les paysages, l'optique donne de meilleurs résultats, mais ce sont des constatations purement subjectives.

Un des tests effectués, et il s'agit ici d'un test comparatif un peu plus rigoureux, c'est la correspondance de l'exposition (rendement lumineux de l'optique). Tous les paramètres sur l'appareil photo ont été mis en manuel: valeur d'ISO, diaphragme et temps de pose. Deux optiques devraient donc donner une image identique. J'ai utilisé un posemètre pour déterminer l'exposition et puis j'ai sous-exposé de 2/3 de stop (pour mieux faire ressortir le vignetage): ISO = 100, ƒ/4, 1/3000 (le posemètre indiquait 1/2000).

Certaines optiques bon marché indiquent qu'elles ont une ouverture de ƒ/4, mais l'ouverture effective (ouverture photométrique τ) est par exemple de ƒ/5.6. La transmittance ou ouverture photométrique est nettement inférieure à l'ouverture géométrique. Cela n'a en principe aucun effet sur la photo (l'appareil compense automatiquement le manque de lumière en exposant plus longtemp), mais l'effet est visible en mode 100% manuel.

La comparaison est effectuée avec une optique qui a une pleine ouverture de ƒ/2.8. Un défaut de luminosité (s'il est présent) est pratiquement éliminé si l'optique est utilisée à ƒ/4. On peut donc dire que l'optique peut servir d'étalon (et c'est effectivement le cas: l'image est exposée avec un histogramme déplacé à gauche à cause de la sous-exposition forcée).

On remarque une diminution de la luminosité chez Sigma, l'optique se comporte à ƒ/4 comme une optique ƒ/5.0. Mais cela ne porte pas en conséquence en pratique, l'appareil photo "pense" que la scène est trop sombre et va corriger automatiquement l'exposition. L'optique est simplement un peu moins lumineuse que ce qui est indiqué sur le boitier.

Le vignetage est important, et cela s'ajoute à la luminosité moindre de l'optique.

L'aberration chromatique est bien controlée (même sur la découpe dans le coin), mais les images très contrastées produisent malgré tout des franges violettes-vertes, voyez l'exemple sur la première page de la description de l'optique.

Il n'y a rien à dire à propos de la netteté des images: elles sont toutes aussi nettes que celles des optiques qui sont reconnues pour leur piqué.

Les déformations géométriques ont pratiquement disparu à partir de 35mm et ce jusqu'à 105mm. Ce que les sites intenet manquent de dire, c'est que cette déformation dépend également de la distance de mise au point. C'est la raison pour laquelle ces sites obtiennent des valeurs différentes lors de tests comparatifs.

Une analyse plus scientifique du vignetage est donné ici.

Sigma 24-105 ƒ/4 DG OS HSM


Canon EF 70-200 ƒ/2.8 L USM Sigma 24-105 ƒ/4 DG OS HSM

Pages qui selon Google pourraient vous interesser