Photographie » Pratique » Comparaisons » Canon TS8050 (impression)

Cette page reprend uniquement le test d'impression de l'imprimante (la fonction la plus importante...). La descriptions des autres fonctions de l'imprimante Canon TS8050 se trouve ici.

Photo à droite:
Non, l'encre alternative n'est pas mauvaise pour votre imprimante!
J'ai utilisé des centaines de cartouches pour l'impression de mes photos (d'abord de la marque Ninestar et puis AgfaPhoto).
L'imprimante est tombée en panne à cause d'un problème mécanique, pas parce que la tête d'impression s'est bouchée (tête d'impression qu'on peut facilement remplacer).

Les encres alternatives qui utilisent la même composition pour toutes les imprimantes peuvent donner des tons trop saturés avec les imprimantes de la dernière génération. Voyez la page d'information utiliser de l'encre alternative.

Une imprimante travaille sur le modèle chromatique CMYK ou modèle soustractif (plus on ajoute de la couleur et plus cela devient foncé), tandis que les écrans et les appareils photos travaillent selon un modèle additif (plus on ajoute de la couleur et plus cela devient clair). Les photos sont stockées selon le modèle additif (JPEG).

Lors de l'impression, le modèle additif est transformé automatiquement en modèle soustractif.

Page d'informations générales sur les imprimantes (site séparé)


Tout d'abord, je tiens à signaler que j'ai écrit cette revue personellement, contrairement à la plupart des blogueurs qui se recopient les uns les autres et ajoutent platitudes sur généralités. L'encre et le papier photo (ainsi que l'imprimante même), je les ai payés de ma poche.


L'impression de photos et de documents est la fonction la plus importante d'une imprimante, même si elle sait faire autre chose. Les tests ont été effectués avec l'encre d'origine (SETUP). Un nouveau test sera prévu après avoir utilisé au moins un jeu de cartouches alternatives pour que toute l'encre d'origine soit évacuée.

La consommation en encre est très élevée, ce n'est pas l'imprimante à acheter pour imprimer chaque jour une page. Tu n'imprimes rien pendant un mois, et puis tu imprimes tout en une fois, c'est la seule manière d'éviter la surconsommation d'encre. L'imprimante projette trop d'encre sur le papier, mais les cycles de nettoyages consomment également de l'encre.

Papier ordinaire
L'impression de textes n'est pas fameuse, surtout avec du papier standard: l'encre à tendance à baver, bien plus qu'avec mon autre imprimante. Photo à droite: impression en mode "fin", distance entre deux traits horizontaux: 2.6mm.

C'est un peu meilleur avec du papier couché, mais les lettres sont trop grasses. Une imprimante à 47€ fait mieux. Le papier couché est du papier ordinaire enduit d'une fine couche stabilisatrice qui limite les bavures. A ne pas confondre avec le papier pour photographie qui a une couche transparante à absorption controlée.

Papier photo
Et l'impression des photos? A première vue, les photos semblent moins bonnes qu'avec mon imprimante précédente (Canon IP4700): on voit un peu plus les petits points de couleur. J'ai utilisé le même type de papier (le résultat dépend très fort du type de papier): Canon GP501 dans les deux cas. Canon IP4700 avec pilote Canon sous windows XP, Canon TS8050 avec pilote Canon sous Linux Ubuntu.

L'impression de photos est rapide (une fois que l'imprimante a effectué son cycle de nettoyage) mais une photo couleur avec des tons gris (vraiment gris) donne un résultat sépia dans les parties qui auraient dû être grises. C'est confirmé avec ma page de test qui contient des bandes monochomes.

L'impression sur papier photo est mauvaise, aussi bien quand j'imprime sous Linux ou avec l'application Canon Print pour tablettes et smartphones. Les manquements se voient directement en comparaison d'une impression du même fichier réalisé il y a des années sur une IP4700.

J'ai imprimé une bande de test (example à droite). Une telle bande ne correspond pas du tout à la réalité mais permet de voir comment l'imprimante se comporte dans des situations extrèmes (couleurs saturées à 100%). Il n'y a que la bande noire/grise/blanche qui correspond a une situation normale et qui devrait donc être imprimée parfaitement, mais ce n'est pas le cas. L'impression d'une vraie photo au lieu d'une image de test est un peu meilleure, mais ce n'est pas parfait (au contraire de ce que disent les autres sites qui recommandent fortement cette imprimante).

Le dégradé en lui-même est bon (pas de "banding"), mais on voit des lignes horizontales, surtout dans les bandes les plus foncées. Le nombre de lignes par centimètre est différent entre une impression avec la tablette (Canon Print) et avec Linux, ce qui pourrait indiquer un problème de pilote (mais les deux viennent de Canon).

Il y a une dominante couleur qui est nettement visible sur la bande monochrome, ce qui n'aurait pas du se produire vu la présence d'une cartouche grise. Les tons gris clairs et moyens ont une dominance jaune (sépia), tandis qu'il y a du magenta dans les tons gris foncés. Le ton magenta est le plus apparent entre les lignes horizontales.

Le passage d'une couleur à une autre n'est pas bien défini. On a l'impression que l'encre a bavé d'une couche à l'autre. Même avec mes 56 ans, je vois parfois les petits points d'encre (il s'agit surtout des zones sombres relativement unies).


La seule manière pour éviter les lignes horizontales lors de l'impression en mode photo, c'est de sélectionner un autre type de papier. "Other Photo Paper" (autre papier photographique) permet une impression sans ces lignes. Par contre, les couleurs correspondent un peu moins bien. Le pilote pour smartphones et tablettes (Canon Print) ne permet pas d'éliminer ces lignes très visibles dans certaines parties faiblement colorées (voyez l'armoire à gauche).


Sélection "Papier Photo"

Sélection "Autre Papier Photo"
J'ai pris une photo au hasard de l'internet, je l'ai imprimée avec le même type de papier (Canon GP501), mais avec chaque fois un réglage différent du pilote.

Original à gauche

En ce qui concerne les couleurs, elles sont au mieux quand on choisit "High Resolution Paper", dans les autres cas, l'images a trop de jaune (cartouches d'origine). C'est dommage que le pilote ne permet pas d'indiquer le "dot gain" (engraissement) de chaque couleur par type de papier (réduction du niveau d'encre à imprimer). Cela aurait permi de créer des profils pour chaque type de papier.

Impression monochrome sur papier photo (phoptographiée avec une optique macro)
L'impression en monochrome donne des tons gris sans dominance de couleur. L'impression est particulièrement lente, environ deux minutes alors que l'impression d'une photo en couleurs dure environ 20 secondes (si l'imprimante est prête). C'est comme si uniquement la cartouche grise était utilisée et qu'elle n'imprime qu'une bande très étroite par passage.

L'impression est bonne sans dominance, mais on voit des structures apparaitre dans les parties gris clair. C'est comme si la routine pour réaliser les tons gris (dithering) n'était pas au point.

Quand l'impression monochrome est regardée sous la loupe, on voit très bien que l'imprimante a utilisé de l'encre de couleur (on voit des points cyan, magenta et jaune, ce ne sont pas les couleurs primaires d'un APN). Pourquoi alors avoir de l'encre grise, si ce n'est que pour la purger à chaque mise en route?

Evolution des cartouches d'encre

Les deux premières cartouches sont des cartouches alternatives de mon ancienne imprimante IP4700, d'abord Ninestar et puis AgfaPhoto. Une cartouche alternative me permettait d'imprimer environ 50 photos sans bords sur papier photo A4. Je pouvais imprimer plus avec les cartouches alternatives (je ne sais plus combien de pages, je n'ai pas utilisé les cartouches originales très longtemps).

Pour vous montrer combien il y a d'encre dans une cartouche, je vous ai colorié le réservoir sur la seconde image.

La dernière cartouche est une cartouche alternative pour l'imprimante TS8050. La cartouche est plus grande, mais en fait il y a moins d'encre dedans. Et en plus, c'est la version XL de la cartouche, celle avec 13.5ml d'encre. Les cartouches originales ont 7ml d'encre soit la moitié et coûtent 50€ s'il faut les remplacer toutes. Les cartouches alternatives m'ont couté 35€ et j'ai presque le double d'encre.

Toutes les encres ont la même composition, il n'y a pas eu d'évolution ces 20 dernières années, à part qu'il y a moins d'encre dans une cartouche et que l'encre est moins concentrée. La composition de l'encre se trouve ici, avec la raison de la présence de ces composants dans l'encre.

Il est possible de refaire le plein quand une cartouche est vide, il y a même des kits spéciaux. Tous ces kits utilisent exactement la même encre, quel que soit l'imprimante. Personellement je ne recommande pas de remplir à nouveau les cartouches, le risque de fuites est trop important.

Dernière image à droite:
J'ai finalement opté pour un jeu de cartouches alternatives, et ôh surprise, l'impression est meilleure (points moins visibles, rendu des couleurs plus acceptable). L'encre que j'utilise est fournie par UwCartridgeWinkel.be (magasin en ligne) 4 Rue de la Presse 1000 Bruxelles.

Voici l'encre alternative que j'utilise après avoir effectué les tests (maintenant que j'ai l'imprimante, il faut quand même l'utiliser, non?) Plusieurs types d'imprimantes utilisent ces cartouches, ce qui permet aux fabricants de produire de l'encre alternative à un prix très concurrentiel.

Test de l'imprimante

Canon TS8050



Que d'encre, que d'encre!
Que de sous, que de sous...


Impression sur papier ordinaire


Fichier d'origine
Impression sur papier photo GP501, numérisée


Impression monochrome vue par une optique macro
(Canon 5D Mk III et EF 100 ƒ/2.8)


Evolution des cartouches...
avec indication de la quantité d'encre

Pages qui selon Google pourraient vous interesser