Photographie » Pratique » Optiques » Téléobjectif

Les téléobjectifs servent principalement à photographier des objets lointains.

Les téléobjectifs doivent être suffisamment lumineux pour éviter le bougé. En extérieur, il est recommandé d'utiliser un temps de pose plus court que la moitié de la focale. Si tu utilises ton optique à 200mm, tu dois utiliser un temps de pose de 1/500 ou plus court. A l'intérieur où tu es moins dérangé (vent...) un temps de pose de 1/200 est suffisant. L'utilisation d'un statif permet l'utilisation de temps de pose plus longs. Ce n'est qu'avec des optiques lumineuses qu'un temps de pose très court est possible (tout en restant dans les niveaux raisonnables de sensibilité du capteur).

L'optique EF 70-200mm ƒ/4L USM est la meilleure optique en ce qui concerne le rapport qualité/prix. Les images sont spectaculaires et l'optique n'est jamais prise en défaut (même sur un boitier haut de gamme comme le 5D MkII). Cette optique se décline également avec la fonction IS (pas vraiment nécessaire si l'optique est utilisée pour photographier des évènements sportifs) et avec diaphragme de ƒ/2.8 (nettement plus chère et lourde). Cette optique est une des rares qui permettent de suivre un motard sur un circuit de course.

Le Sigma 50-150 ƒ/2.8 est une optique lumineuse qui ne peut être utilisée que sur un boitier à taille de capteur réduite. Cette optique est disponible pour la plupart des marques (controler à l'achat!). La qualité de l'image est bonne et devient excellente pour peu qu'on ferme le diaphragme à ƒ/3.5. C'est l'optique que j'utiise le plus souvent en portraiture car cette distance focale permet d'éviter les déformations (photographe trop près du modèle).

La nouvelle version avec stabilisateur d'image est très bonne et atteint la qualité d'image d'une optique Canon EF 70-200 avec une portée qui correspond mieux aux reflex à capteurs de taille réduite.

Le EF 55-200 ƒ/4.5-5.6 est une optique souvent vendue avec certains Canons (en complément du 18-55). C'est une optique qui est nettement meilleure que l'optique superzoom 18-200. La luminosité est réduite et l'optique ne dispose pas d'un stabilisateur ni d'un moteur USM, mais les images ne sont pas mauvaises. La mise au point correcte fait parfois défaut en lumière atténuée.

Optiques catadioptriques

A noter les optiques catadioptriques (dotées d'un miroir comme un télescope). Ces téléobjectifs de grande focale sont en fait des optiques relativement petites et maniables du fait des miroirs qui concentrent la lumière.

Seul Sony fabrique une optique catadioptrique specifique (pour sa gamme α). C'est la seule optique équipée de la mise au point automatique et même de filtres gris (ND) amovibles (car le diaphragme est fixe).

Pour les autres marques (Canon, Nikon,...), il faut se rabattre sur des marques peu connues dont la qualité n'est pas garantie (ni la compatibilité optique et celle de la bague de fixation).

La caractériqtique principale d'une photo prise avec une optique catadioptrique est le fait que les objets hors focus ont une déformation annulaire au lieu de circulaire, surtout visible avec les sources lumineuses: on voit un anneau au lieu d'un rond. C'est une habitude à prendre que de choisir un fond d'image le plus uniforme possible quand on utilise des optiques à catadioptre.

Téléobjectif


Canon 20D avec EF 70-200mm ƒ/4 L USM


Sigma 50-150 ƒ/2.8

Pages qui selon Google pourraient vous interesser