Photographie » Pratique » Studio » Illumination » effet de fenètre

L'effet de la fenêtre est un effet qui peut être obtenu par un softbox placé assez haut. Dans les pays anglo-saxons, on parle de cave lighting, donc une fen?tre place ralativement haut.

L'éclairage "par la fenêtre" est apparu comme un éclairage frontal, mais où la lumière qui frappe le sujet sur les cotés est éliminée. Le but est d'augmenter la plasticité du sujet et d'éviter une photo sans relief, comme c'est le cas avec l'éclairage frontal classique.

On utilise donc un petit softbox, éventuellement équippé d'une grille pour rendre les rayons plus parallèles. Taille du softbox 80cm, mais d'autres combinaisons sont possibles: (beauty dish, réflecteur,...) Le reste du studio est dans l'ombre. Le but est d'avoir un effet de fenêtre de cave (mais sans le froid et les toiles d'araignées).

Ce type d'éclairage permet de jouer avec la position du modèle: on peut l'éclairer de face, ce qui donne un visage plus symmétrique, c'est une image plus reposante. L'éclairage rembrandt est également possible (donne plus de vigueur). Si la source lumineuse est très en hauteur, on a un éclairage de type butterfly.

Pour avoir une photo réussie, il faut que la lumière soit en hauteur pour accentuer le menton, mais pas tellement haut qu'il se forme une ombre sous les paupières. Si nécessaire, on fait regarder le modèle vers le haut comme dans les exemples.


Pour la photo ci dessus, j'ai utilisé un éclairage qui ne correspond pas du tout à l'éclairage académique. La lumière principale vient d'un petit réflecteur avec grille en haut à droite. Les ombres sont débouchées par un softbox allongé à gauche travaillant à puissance minimale. Les murs sont dans le noir.

La photo est une de mes préférées, et vous risquez de la voir apparaitre à plusieurs endroits de ce site.

Notez comment la lumière tombe sur le visage: on a un éclairage rembrandt pour la photo ci-dessus, mais un éclairage frontal pour la photo en haut à droite. La seconde photo à droite a un éclairage qui se situe entre l'éclairage frontal du visage et l'éclairage Rembrandt. La source de lumière concentrée augmente le relief du visage.

A l'extérieur


Il y a de nombreuses situations où la lumière entre effectivement par la fenêtre. Dans le cas de la photo ci-dessus, il s'agit de lumière indirecte du soleil. En cas de lumière indirecte il y a un risque que la lumière soit trop bleue (si la fenêtre donne sur un coin de ciel bleu). Le ciel était nuageux lors de la photo, la balance des blancs était ainsi assez correcte.

Si la lumière du soleil entre par la fenètre, il y a un risque de contraste très fort, car le sujet n'est éclairé que par la fenètre. Aucun appareil photo ne peut enregistrer une telle dynamique. On peut utiliser la dynamique exarcerbée, l'effet est le meilleur si la photo est convertie en monochrome.

Une solution c'est d'utiliser la lumière indirecte qui a frappé le sol. On a automatiquement un effet de softbox et utilisée à bon escient, la lumière met la musculature du modèle en valeur.

Dans tous les cas, l'éclairage est de type court (short) qui rend le visage un peu plus angulaire, ce qui peut être nécessaire si le modèle est en période de prise de masse.

Le flash de reportage donne une sorte d'éclairage avec effet de fenètre (il s'agit d'une source de lumière ponctuelle avec des rayons concentrés), mais l'effet n'est pas aussi beau car le flash se trouve positionné juste au dessus de l'appareil photo.

Effet de fenêtre

Pages qui selon Google pourraient vous interesser