Photographie » Pratique » Studio » Light modifiers

Les light modifiers sont les accessoires qui se placent sur les flashes de studio pour modifier la distribution de la lumière. Certains de ces accessoires peuvent également être utilisés avec flashes sur accus ou avec un éclairage continu.

L'avantage principal des flashes de studio est le nombre important d'accessoires disponibles. C'est le fabricant de flashes qui détermine la monture, un peu comme dans le monde des appareils reflex. Plus le flash est cher, et plus les accessoires seront coûteux, mais il existe ici aussi des généralistes: il existe des filtres sans marque pour la monture Elinchrom et Broncolor. C'est moins solide, mais c'est également meilleur marché. Il n'y a pratiquement pas de différence quant au rendu.

Une petite note sur
le placement des flashes
(distance)
Placer la source près de l'objet augmente l'effet de distance: les objects placés plus près de la source sont plus éclairés. Cet effet est peu naturel et est souvent indésirable car l'effet n'est pas présent en photographie en lumière naturelle. L'effet est réduit en plaçant le flash le plus loin possible de l'objet à photographier.

Par contre augmenter la distance diminue l'effet softbox (la boite à lumière semble plus petite)

Réflecteur ou bol

Il s'agit d'un réflecteur en métal d'un diamètre d'environ 20cm. Il est souvent vendu avec le flash. Certains accessoires peuvent être montés directement sur ce réflecteur (grille en nid d'abeille). Ce réflecteur donne une lumière très dure et n'est pratiquement pas utilisé tel quel. La lumière est souvent utilisée indirectement: sur un mur ou une toile réfléchissante ou à travers une toile translucide. Le flash sur la seconde photo a un réflecteur et un parapluie.

Si le réflecteur est fourni avec un diffuseur (plastique translucide), il est recommandé de l'utiliser. La perte de puissance est minimale ne joue pas dans le cas d'un flash de studio. Pr contre la différence est très visible.

Softbox (boite à lumière)

Les softboxes (boites à lumière ou lightbox) adoucissent la lumière du flash et rendent les ombres plus douces. Un softbox trop grand applatit l'image: les détails et le relief disparaissent, surtout en cas d'éclairage frontal. Les softboxes existent en plusieurs formats. Le format rectangulaire est le plus recommandé pour les portraits, mais la mode semble aux octagones.

On choisira un lightbox de taille adaptée au sujet (50 sur 80 cm suffit généralement si plusieurs lightboxes sont employés). Plus on éloigne la source, et plus l'effet s'ammenuise (c'est comme si le lightbox devenait plus petit).

Attention: un softbox "bouffe" plus de 50% de la lumière du flash. Si un diaphragme de ƒ/5.6 est nécessaire sans lightbox, il faudra ouvrir à ƒ/4 ou ƒ/2.8 avec lightbox.

Il vaut mieux choisir plusieurs petits softboxes qu'un grand: l'effet est pratiquement identique et tu as l'avantage d'une plus grande maniabilité. Evidemment il te faut alors deux ou trois flashes.

Il est possible de monter un nid d'abeille sur certains softbox. Il s'agit d'une grille en tissus noir qui canalise la lumière. On a ainsi une lumière bien douce, mais qui est également bien définie spatialement. On a ainsi l'avantage d'un softbox (image douce) sans les inconvénients (perte du relief).

Les boites à lumière très allongées sont appellées lightstrip et sont très utiles pour donner de la lumière là où elle est nécessaire.

Snoot

Un snoot est une sorte de canon qui envoie un rayon assez concentré. Il est souvent utilisé pour accentuer un détail, par exemple pour faire briller la chevelure.

Le snoot peut être équipé d'une lentille: l'effet est comparable à un projecteur de spectacle (rayon lumineux bien défini). Les snoots avec lentille sont très cher!

Parapluie

Contrairement au softbox qui travaille par transparence, le parapluie travaille par réflection. Il existe des parapluies avec différentes sortes de faces:

L'effet est presque comparable à un softbox, pour un maniement plus aisé (montage-démontage) et avec plus de possibilités. La réflection sur la face blanche donne une lumière douce identique à celle d'un softbox, sur la face métallique les ombres sont plus détaillées et la photo peut contenir des réflexions spéculaires à éviter.

Le rendement lumineux d'un parapluie est meilleur que celui d'un softbox, et parmi les parapluies celui de la face métallique est meilleur que celui de la face blanche. Pour ceux qui recherchent absolument l'effet softbox avec un parapluie, il faut en utiliser un avec face blanche, ou utiliser un parapluie translucide (mais avec un mauvais rendement optique dans ce dernier cas).

Beauty dish

Le beauty dish ou bol agit par réflection comme un parapluie (mais ne se replie pas). Les petits bols (paraboliques) servent surtout à concentrer la lumière. Il est possible de monter un nid d'abeille sur les petits bols. Les rayons lumineux sont ainsi rendus plus parallèles, par exemple en cas de lumière rasante.

Les grands bols sont appelés beauty dish. Ils ne peuvent être utilisés qu'avec un modèle avec un fond de teint (peau matte) à cause des réflections qu'ils provoquent. L'utilisation d'un beauty dish est une mode, comme l'a été le flash annulaire. Tout photographe qui se respecte devait en avoir un, alors que l'effet qu'il produit est particulièrement disgracieux.

Filtres colorés

Les filtres colorés se montent sur un petit réflecteur et sont souvent utilisés pour éclairer l'arrière plan ou comme lumière rasante, mais normalement pas comme éclairage principal.

Toiles translucides (scrim)

Il s'agit de toiles fines blanches montées sur un support (exemple voir dernière photo). On peut également utiliser des plastiques translucides (genre rideau de salle de bain). Elles fonctionnent comme un softbox mais ont l'avantage de ne pas être liées à un flash de studio. On peut également les utiliser pour l'éclairage continu et pour les flashes de reportage (flashes sur piles) et même pour tamiser l'éclairage ambiant (tente à lumière).

Il est facile de fabriquer un tel accessoire en fixant une toile fine sur un cadre. Les grandes tentes à lumière ont la taille d'un garage, mais on utilise également de petites tentes qui entourent l'objet à photographier et permet un éclairage très diffus.

Light modifiers
flashes de studio


Un nid d'abeille donne une lumière concentrée parallèle


Kane (exemple d'un parapluie)


Un softbox octogonal de 80cm


Snoot

Réflecteur ou filtre translucide?

Les réflecteurs à fond métallique donnent une lumière peu agréable provoquant des éclats de lumière. C'est surtout valable en protraiture où on voit des éclats disgracieux sur le visage et le corps des modèles. Un réflecteur ne pourrait être utilisé que si le modèle a un make-up mat qui absorbe les réflections. Dans beaucoup de magazines, je vois de telles photos. Je suis de la vieille école et om n'a toujours appris qu'on ne peut pas voir l'effet du flash. Or ici, il apparait dans toute son horreur.

Tous les réflecteurs produisent un tel effet, qu'il s'agisse du petit réflecteur standard fourni avec le flash, d'un parapluie ou d'un beauty dish. L'utilisation d'un petit diffuseur rend l'image bien plus agréable: je préfère une photo prise avec le petit réflecteur standard équipé d'un diffuseur à une photo prise avec un beauty dish.

Si vous utilisez un parapluie, utilisez une surface blanche qui ne donne pas de réflexions spéculaires.

Pages qui selon Google pourraient vous interesser