Photographie » Pratique » Petits trucs » Photographier des groupes

La photographie de groupe est très variée: photos de cérémonies de mariage, groupe de mannequins, groupes d'amis, etc.

Arrière plan

Pour une photo de groupe (et même pour un portrait), éliminez les décors trop imposants. Ils concurrencent le sujet principal et forcent l'oeil à faire des aller-retours entre le sujet et le décor. Il y a une bataille permanente entre les différents éléments de l'image. De plus, dans l'exemple, le chateau s'en va en pointe (perspective), une erreur qu'il est actuellement facile de corriger avec un logiciel.

Si vous voulez vraiment avoir un batiment caractéristique sur la photo, ouvrez le diaphragme au maximum et/ou augmentez la distance entre les personnes et l'arrière plan, pour que celui-ci soit rendu plus flou. Vous avez ainsi les avantages du décor et l'avantage que le sujet principal se détache de l'accessoire.

Evitez les arrières-plans qui se prolongent derrière les personnes (par exemple un mur qui se situe au niveau du cou des personnes). Cela donne un effet très desagréable. Le mur sous les épaules ou au dessus de la tête ne dérange pas. Il faudra changer votre point de vue (vous mettre à jenoux ou rechercher un endroit un peu plus élevé).

Utilisez l'ombre

Placez le sujet à l'ombre, cela évitera tous les problèmes avec l'éclairage: ombres trop nettes, contraste trop élevé, mauvais rendu des visages (la lumière crue accentue le relief, et donc également les petites rides, les cernes sous les yeux, etc). Une lumière verticale prise aux environs de midi plombe l'image: les yeux disparaissent dans l'ombre des paupières et même utiliser un flash ne permettra pas de déboucher les ombres en cas de portait de groupe. Le soleil de face est encore pire, avec des personnes qui ne savent pas tenir les yeux ouverts, des visages crispés, et ici aussi un contraste très peu flatteur.

Attention, l'ombre peut donner des teints blafards. C'est par exemple le cas si la lumière est filtrée par des arbres ou si le gazon à proximité réflète fortement la lumière (teints verdâtres). Moins visible, mais tout aussi surnois: le ciel tout bleu. Quand les personnes sont à l'ombre, elles sont principalement éclairées par la lumière du ciel bleu. Les appareils photo corrigent plus ou moins bien cette situation. Certains appareils photos ont une balance des blancs "ombre" qui donne de très bons résultats. Si vous avez une dominance verte, utilisez la balance des blancs "lumière tube luminescent" (ca marche à merveille sur mon appareil, mais pas nécessairement avec le vôtre). Si vous travaillez en RAW, il faudra corriger manuellement.

Contre-jour

Si vous ne pouvez pas placer les personnes à l'ombre, prenez vos photos en contre-jour. Il faudra effectuer une mesure de l'exposition sur les visages (mesure spot), ou travailler en mode manuel et essayer plusieurs valeurs d'exposition. Une fois l'exposition correcte atteinte, bloquez la valeur en mémoire pour éviter qu'elle ne varie d'une photo à l'autre. L'arrière-plan sera souvent sur-exposé, mais cela ne dérange pas, cela donne une meilleure ambiance à la photo.

Je suis un grand fan des contre-jours, mais ils demandent une certaine expérience. Des photographes avec qui je travaille régulièrement ne font jamais de contre-jour, tandis que chez moi c'est presque devenu une habitude.

Pour éviter les flares, il faudra essayer de vous placer à l'ombre (eh oui). Plus vous travaillez avec un champ large, et plus vous aurez des flares. Reculez-vous et essayez une focale plus longue. Il ne faut pas que la lumière du soleil tombe sur l'objectif. Le pare-soleil n'est efficace qu'avec des optiques à focale fixe, car il coupe tout ce qui n'est pas visible sur l'image. Le pare soleil d'une optique zoom est calculé pour ne pas donner d'ombres en position large.

Si vous avez un assistant, utilisez-le pour faire de l'ombre sur votre optique. Il se met tout juste à coté de vous et il contrôle qu'il n'y ait pas de soleil qui frappe l'objectif. Il peut pour cela utiliser un petit réflecteur, mais même un journal ou un carton fait la différence. Les photos seront plus contrastées, les couleurs plus saturées et la mise au point se fera sans hésiter. Même une optique parfaitement propre n'est pas à l'abri des flares.

Composition du sujet

En cas de groupes, déplacez les personnes pour avoir une image équilibrée. Placez les personnes qui ont des couleurs très puissantes de chaque coté de l'image. S'il n'y a qu'une personne, placez-la au centre pour éviter de deséquilibrer l'image. Cela est plus important pour les petits groupes.

Si les personnes sont placées sur plusieurs rangées, mettez au point sur la première rangée. La profondeur de champ est telle qu'elle s'étend plus loin derrière le plan de mise au point que devant. De plus, les personnes au second rang (et à fortiori sur les rangs plus éloignés) ne seront que peu visibles (visage un peu recouvert par un visage d'une personne à l'avant, etc).

Avant de prendre la photo, dites que "ceux qui ne me voyent pas, ne seront pas visibles sur la photo". C'est une évidence, mais sachez que certaines personnes ne vont même pas comprendre cette phrase. Si vous n'intervenez pas manuellement pour déplacer certaines personnes, on ne verra qu'une moitié de visage de certaines personnes.

Il faut déplacer certaines personnes pour que les personnes placées derrière apparaissent suffisamment. Déplacez les personnes très visibles (couleurs criardes, volume important,...) vers le second rang, même si elles sont importantes (personne dont c'est l'anniversaire,...). Il vaut mieux les placer centralement au second rang et laisser un petit espace au premier rang. Après avoir déplacé les personnes, controlez à nouveau l'image, car certaines personnes se seront à nouveau décalées.

Il faut amuser votre public pour que les personnes aient un visage ouvert. Il n'est pas possible de commander un sourire, cela fonctionne très mal. Ayez une attitude souriante, positive, attirez le regard et vous aurez plus de chances que tous aient les yeux ouverts sur la photo. Mais dans un groupe de 30 personnes, il y en aura toujours une ou deux qui auront les yeux fermés. Le système "je compte jusqu'à trois" ne fonctionne pas en pratique, c'est statistique. Certaines personnes ferment instinctivement les yeux au "trois". C'est une erreur que bon nombre de photographes débutants font. Par contre, conpter jusqu'à trois fonctionne très bien pour un portrait d'une personne. Prenez beaucoup de photos, parlez pour les décontracter, intervenez directement "eh vous! mettez-vous plus à droite!", "Eh! Enlevez votre chewing gum!" etc.

Photographier des groupes

Petite vérité de la Palice pour commencer: plus il y a des personnes sur la photo de groupe, et plus les "chances" que la photo sera ratée augmenteront (yeux fermés, regard détourné, personnes à peine visibles au second rang,...). Mais que cela ne vous empèche pas de photographier...

Pages qui selon Google pourraient vous interesser