Photographie » Pratique » Petits trucs » Utiliser de l'encre alternative

Pour imprimer les photos, on utilise des imprimantes. Celles qui donnent les meilleurs résultats dans l'impression de photos sont les imprimantes à jet d'encre utilisées avec du papier spécial. Ces imprimantes consomment beaucoup d'encre, surtout s'il faut imprimer des photos.

Deux feuilles imprimées sur la même imprimante,
la première avec l'encre d'origine,
la seconde avec de l'encre alternative.
La page sur les imprimantes (site séparé) donne plus d'informations sur les technologies utilisées, les différents types de papier et les encres (et comment fonctionne le papier spécial photo).

Sur cette page, je veux principalement vous parler de l'utilisation d'encres alternatives pour l'impression de photos. Cette encre est moins chère que l'encre d'origine. En principe une encre alternative ne nuit pas à l'imprimante, c'est la mauvaise utilisation de celle-ci qui l'endommage.

Depuis de nombreuses années, j'utilise de l'encre alternative avec mon imprimante. Je travaille avec une imprimantes Canon à réservoirs indépendants: chaque fois, je ne remplace que le réservoir d'encre.

Un même type d'encre est vendu pour les imprimantes plus anciennes et les imprimantes plus récentes. C'est en fait la même encre qui est vendue dans toutes les cartouches, il n'y a que la forme de la cartouche qui diffère.

Il n'y a pas vraiment de différences entre les encres: la formulation est pratiquement restée inchangée depuis des dixaines d'années. La technologie est en effet bien au point et ne change plus. L'encre contient de l'eau, de la glycérine, des stabilisants, des détergents (pour éviter que les colorants ne se séparent du produit) et finalement des colorants.

Par contre, ce qui est différent d'une génération à la suivante, c'est la concentration des colorants. Les imprimantes d'une ancienne génération avaient de l'encre bien concentrée pour produire des tons bien saturés, même avec des papiers de moins bonne qualité. Quand l'encre est plus concentrée, il en faut moins pour atteindre un niveau de saturation défini. Cela permet d'obtenir des impressions plus nettes car il y a moins de risque de bavure (effet buvard du papier).

Les papiers modernes et les routines d'impressions adaptées (qui travaillent plus lentement quand elles impriment sur du papier photo) font que la quantité d'encre utilisée n'influence plus tellement sur la qualité finale de l'impression. Actuellement on va vers des encres moins concentrées qui permettent de mieux doser l'encre et d'éviter l'apparition des points d'encre (trame) dans les zones claires. La concentration plus faible permet de mieux doser les tons. Cette utilisation d'une encre de moins en moins concentrée a débouché sur l'apparition d'encres "light": light cyan, light magenta et gris. De plus, cela vide plus rapidement les réservoirs (qui de toute façons sont de plus en plus petits d'une génération à l'autre).

Si on utilise une encre générique, on risque donc d'avoir des tons trop prononcés et trop foncés, puisque l'encre est concue pour les imprimantes plus anciennes, qui utilisent moins d'encre. Avec une imprimante plus moderne qui utilise plus d'encre moins concentrée, on obtient alors des photos qui sont trop colorées avec de l'encre alternative. L'exemple est donné à droite où vous voyez deux pages imprimées sur de papier photo adapté: la première page est imprimée avec l'encre d'origine, la seconde avec de l'encre alternative.

La solution est très simple (voir seconde illustration à droite): il suffit de diminuer le dosage de l'encre dans le pilote de l'imprimante. Dans mons cas, j'ai diminué la quantité d'encre jaune (-30%), magenta (-10%) et noir-photo (-20%). Evidemment chaque fois que vous changez de fournisseur, il faudra à nouveau modifier les proportions. Comment modifier la quantité d'encre dépend de la marque d'imprimante utilisée. Les imprimantes les moins chères ne disposent pas de ces réglages.

Utiliser de l'encre alternative

Pages qui selon Google pourraient vous interesser