Photographie » Pratique » Petits trucs » Logo et layout

Le temps est bien passé qu'un photographe se limitait à faire des photos

Au début, le photographe se limitait à prendre des clichés, à les développer et éventuellement à les retoucher. La retouche était une opération manuelle qui se faisait sur le négatif même, plus rarement sur le tirage (la retouche se voit ou peut apparaitre au bout d'un certain temps).

Puis sont venus les ordinateurs avec la possibilité de numériser les photos et de les traiter sur ordinateur. Les retouches et même les montages devenaient plus faciles.

Mais on peut également créer une image à partir de rien, le photographe est devenu infographiste (mais il n'est pas payé plus, au contraire!).

On me demande parfois pourquoi le logo d'un évènement n'a pas de succès, pourquoi il n'attire pas le regard. Les gens paient pour afficher une annonce sur une page web, mais personne ne semble la remarquer (aucun click n'est engendré).

Le logo suivant est assez bien fait, le lettrage est bien (à part la partie "RAW & XTRA RAW qui est trop classique).

Mais le loup à droite est trop gris, trop peu contrasté. Il disparait en comparaison du texte blanc. Au lieu de rendre le loup plus clair, il est possible d'augmenter l'intensité du rouge à l'arrière plan. C'est une petite modification, mais automatiquement le regard est attiré vers le loup. On peut également modifier la teinte de l'arrière plan.

Puis, la police d'écriture pour "The howl..." est très bien, mais le rendu est trop simpliste pour un logo ou pour attirer le regard. On peut ajouter du relief, soit en noir, bleu, ou dans un ton rouge.

Puisqu'on travaille avec du relief pour certains textes, on peut également ajouter du relief à la tête du loup, pour rester dans le même style et éviter les mélanges de styles.

Ce sont souvent de petites modifications qui déteminent qu'un logo ou une annonce ont du succès. On a parfoit tendance à en rajouter, le but du message se perd dans une fantasmagorie d'effets spéciaux. Il vaut mieux se limiter à un seul effet, qui est appliqué sous des formes variées aux différents élements de l'image.

Tout l'art de l'illustration est mis en avant par la pondération des effets. On peut ainsi se rendre compte qu'il y a une police d'écriture non compatible dans l'annonce.


Et c'est ainsi qu'on en arrive au logo du photographe. Chaque fois que je tente un logo sur les photos que je publie, je regarde les photos à nouveau deux jours plus tard et quelle horreur, je remplace directement les photos par des versions sans logo. Et pourtant, c'est à peine si le logo (qui fait 300 pixels de large sur une photo qui en fait 1600 de large) se voit...

Logos, layouts
mise en page

Original
Visibilité de la tête I
Visibilité de la tête II
Relief bleu
Relief rouge

Pages qui selon Google pourraient vous interesser