Photographie » Pratique » Petits trucs » Cartes falsifiées

Tous les appareils photos, certaines tablettes et d'autres appareils utilisent des cartes de mémoire sous une forme ou l'autre. Si vous achetez ces cartes via un site internet peu connu, vous risquez de vous retrouver avec des cartes falsifiées.

Cet article concerne toutes les cartes de mémoire et les clefs USB. La capacité de la carte est déterminée par le nombre et le type de puces de mémoire utilisé. Or ces puces de mémoire ne sont pas bon marché, surtout pour les capacités élevées et les petits formats.

Certains fabricants produisent des cartes en utilisant moins de mémoire qu'indiqué. La programmation est telle que la carte signale la capacité indiquée (par exemple 16GB), mais en fait la carte contient moins de mémoire (par exemple 4GB). Tout se passe bien tant que la carte n'est remplie que jusqu'au 4GB. Une fois que cette limite est dépassée, les données sont ré-écrites sur les anciennes données (un fichier qui doit être enregistré à partir de 6GB est en fait enregistré à partir de 2GB, effaçant ce qui s'y trouvait).

Il va de soi que cette opération rend la carte de mémoire non-accessible, puisque la structure de base est effacée (répertoires et FAT). Vous perdez alors tout ce qui se trouvait sur la carte. Cette condition d'erreur ne se remarque pas de suite (l'écriture est en effet normalement possible). L'ordinateur ou l'appareil photo dispose en mémoire d'une copie des répertoires et ne lit donc jamais la carte pour controler. Ce n'est que plus tard, quand la carte est à nouveau lue que le système d'exploitation remarque que le contenu de la carte n'est pas consistant.

Les cartes de grandes marques sont fiables, mais n'oubliez pas que si un fabricant peut fabriquer de fausses cartes, il peut également falsifier l'étiquette. Achetez plutôt vos cartes dans un magasin près de chez vous (la différence de prix n'est pas énorme et vous avez directement la carte). Si vous achetez sur un site en ligne, donnez la priorité aux vendeurs qui ont une appréciation positive et qui ont des ventes très importantes (ebay vous permet de controler la fiabilité du vendeur). Ne vous fiez pas aux nouveaux vendeurs. Plus le prix est bas, et plus les risques sont importants: "There is no such thing as a free lunch".

La page de l'article sur ebay te donne beaucoup d'information: la valeur du vendeur, naturellement, mais également le fait que la carte sera expédiée de Chine. Travaille plutot avec des vendeurs européens.

Pour les articles en provenance de hors de l'Union Européenne, il faudra payer des frais de douane et de traitement. Ta carte, en fin de compte, te coutera le double du prix dans un magasin du coin. En plus des frais de douane, il faut en effet payer des frais supplémentaires: le paquet est gardé jusqu'à ce que tu as payé les frais de douane, et puis le paquet doit être réexpédié à ton adresse. Bon nombre d'acheteurs laissent tomber quand ils voient la facture à payer pour l'importation.

Encore un petit conseil: ne vous laissez pas tenter par des cartes de mémoire de capacité très élevée, mais achetez plutôt plusieurs cartes de capacité plus faible. Si une carte de grande capacité tombe en panne, vous risquez de perdre toutes les photos de vos vacances, tandis que si vous avez plusieurs cartes de capacité plus faible, vous ne perdez que les photos d'un jour.

Les disques durs solid state sont plus rapides s'ils ont une capacité plus élevée (à technologie identique) parce que plusieurs modules de mémoire sont accédés simultanément, mais cet avantage ne joue pas pour les cartes de mémoire classiques.

La carte à droite est une carte falsifiée, elle m'a été donnée par un photographe avec qui je collabore et qui brusquement ne pouvait plus lire ces photos. Le premier jour cela allait bien, le second jour également, mais l'après midi quand il recommence le shooting, son appareil photo demande de formater la carte. Heureusement que j'étais dans le coin, je lui ai refilé une de mes cartes et le soir j'ai tenté de lire la carte.

Ni le système d'exploitation de windows, ni celui de linux ne pouvaient lire la carte (j'ai un ordinateur dual boot). J'ai utilisé un programme spécial qui va lire la carte secteur par secteur pour essayer de déterminer ce qui a sur la carte. Au bout de quelques heures, le programme a récolté un peu moins de 500 photos, soit 3.9GB de données (sur les 600 photos qu'il avait prises). Les premières photos du premier jour avaient disparu de la carte.

Le programme m'a signalé l'existence probable de 8 partitions. Quand je tente de les ouvrir, elles contiennent 8 fois les même données. C'était donc une carte de 4GB vendue comme carte de 32GB, mais avec un logiciel traffiqué pour faire croire à l'ordinateur qu'il y a 32GB sur la carte.

Les cartes de mémoire falsifiées

Pages qui selon Google pourraient vous interesser