Photographie »Pratique » Trucs » Photographie de nuit

Un appareil reflex est en mesure de prendre des photos nocturnes sans bruit de fond exagéré. L'optique capte plus de lumière que la petite lentille d'un appareil compact et le grand capteur a un bruit de fond plus faible. Il est possible d'utiliser un temps de pose tout à fait normal, ce qui fait qu'un statif n'est même pas nécessaire.

Sous-exposer

Le but recherché n'est pas que les photos nocturnes soient aussi claires que les photos de jour. Utilisé en mode automatique, l'appareil photo va tenter d'utiliser toute la dynamiqe du capteur. Selon le programme utilisé, l'appareil van augmenter le gain et utiliser un temps de pose plus long, mais le résultat est que les photos semblent peu naturelles. Il faut donc sous-exposer, une valeur idéale pour commencer est d'un stop. En pratique, nous choississons un temps de pose de moitié que ce que l'appareil photo indique. Le matin ou le soir, quand le ciel est encore visible, nous choississons un demi-stop. Le diaphragme choisi est maximal pour capter le plus de lumière.

La première photo est prise sur la digue d'Ostende qui est bien éclairée. Une valeur de 400 ISO est suffisante. Les batiments sont bien nets, mais les personnes en mouvement sont légèrement floues. La photo, prise avec un des premiers reflex numériques, ne contient pratiquement pas de bruit de fond. Ici, un appareil compact est déjà à la limite de ses possibilités, avec un bruit de fond très important.

La seconde photo a été prise dans la galerie même. Comme il n'y a aucun objet qui peut servir de statif, j'ai réduit le temps de pose et augmenté le gain à 1600 ISO. L'image contient un bruit de fond notable, mais aucun compact n'arrive à un tel résultat (alors qu'il s'agit d'un reflex qui a maintenant près de 10 ans d'age! (Canon 20D)

La troisième photo est avec le gain poussé au maximum. le temps de pose est d'1/125, ce qui fait qu'un statif n'est pas nécessaire. L'image contient du bruit de fond, mais ce sont surtout les canaux couleurs qui portent le bruit. Si tu transformes l'image en noir et blanc, le bruit de fond disparait presque totalement.

Avant d'avoir un reflex, j'ai travaillé avec un compact. Les photos de nuit du même endroit ont une dominance colorée (lien vers un de mes sites en néerlandais). J'ai du utiliser un statif et bloqué le gain à son niveau minimum pour éviter le bruit de fond. Avec un même appareil et un statif, j'ai pris des photos de nuit de Bruxelles.

Utilisation d'un statif
et autres trucs pour éviter le bougé

Si tu es en mesure d'utiliser un statif, fais-le: tu peux ainsi utiliser un gain minimum.

Si tu utilises un trépied, débranche le stabilisateur d'image de l'appareil photo (s'il en est équipé). Certains systèmes détectent automatiquement la présence d'un statif et se déclenchent automatiquement, mais pas tous. Un stabilisateur d'image est équipé de minuscules gyroscopes (en fait une microscopique membrane oscillante sous forme d'un circuit intégré). Quand le stabilisateur d'image est actif, les gyroscopes produisent un bruit de fond (comme tous les capteurs), ce qui fait que la lentille de correction vibre très légèrement. L'image avec le stabilisateur enclenché est de ce fait moins nette que ce qui est possible sans stabilisateur. Cet effet est le plus notable avec les stabilisateurs de la première génération, comme celui qui équipe l'optique EF 28-135 ƒ/28-135 IS USM que j'ai utilisé à cette époque.

L'image la plus nette est obtenue en utilisant la minuterie (pour éviter les vibrations de tes mains pendant la pression sur le déclencheur). On peut encore aller plus loin en mettant le miroir de visée en position haute avant de prendre la photo. On évite ainsi aussi les vibrations produites par la remontée du miroir avant photo.

Les deux photos suivantes sont prises Elisabethlaan (à Mariakerke), zoom en position large et télé). Il y avait un cinéma drive-in sur le parking du média center. Le gain est maximal (et le grain est bien visible) mais cela permet de prendre des photos nettes (sans bougé) car le temps de pose est plus court que la focale choisie. Les photos ont été prises à une distance de 50m de l'écran. Essaie de faire la même chose avec un compact!

Réglages

Les meilleures photos de nuit sont prises juste après que le soleil se couche: le ciel est encore visible. Voici les différents réglages:

Réduire le bruit de fond

S'il te faut éviter à tout prix le bruit de fond, ne réduis pas l'exposition. C'est par exemple le cas s'il faut publier les photos en grand format.

Une sous-exposition (par exemple -1EV) fait que le capteur reçoit moins de lumière (en pratique, l'appareil choisira un temps de pose plus court). Le capteur n'est pas en mesure d'utiliser toute la dynamique possible. Le bruit de fond qui est toujours présent deviendra de ce fait plus visible.

Il vaut mieux rendre l'image plus sombre par après avec Photoshop (de cette manière tu réduis également le bruit de fond). Il vaut mieux utiliser un monopod et rendre l'image plus foncée par après.

Les temps ont évolués et je dispose maintenant d'un reflex plus moderne qui monte jusqu'à 3200 ISO sans que le bruit de fond ne devienne trop gènant. Avec une optique Sigma 50mm ƒ/1.4 (10× plus lumineuse que l'optique de base), je peux photographier en pleine nuit comme en plein jour. Et dire que les films argentiques couleur n'allaient que jusqu'à 400ISO! Passé cette valeur, tu avais un grain important et tu devais te rabattre sur les films monochromes.

Cette page contient des photos prises avec un temps de pose long (plusieurs secondes).

Cette page parle des photos prises de nuit. Le moment le mieux choisi pour prendre des photos de paysages est pendant l'heure dorée et l'heure bleue.

Photographie de nuit


Galeries Vénitiennes à Oostende
Temps de pose: 1/25, diaph ƒ/3.5, 400 ISO


Galeries Vénitiennes de nuit
Temps de pose: 1/125, diaph ƒ/3.5, 1600 ISO


Les Thermes à Oostende
Temps de pose: 1/125, diaph ƒ/3.5, 3200 ISO


ISO 3200, ƒ/4.5, -0.3EV, 28mm, 1/30
The Simpsons à Oostende

ISO 3200, ƒ/5.6, -0.3EV, 115mm, 1/125

Pages qui selon Google pourraient vous interesser