Photographie » Pratique » Petits trucs »  Paramètres

Nous connaissont tous les réglages du diaphragme, du temps de pose,... Mais il existe également un autre réglage sur certains appareils photo haut de gamme: le régage du contraste, de la saturation et des détails. Ce réglage fonctionne en fait comme un réglage sur un téléviseur.

Dans un article, je m'insurge contre l'utilisation du mode RAW. Ce mode de fonctionnement est destiné aux photographes paresseux, peu inspirés, qui prennent des photos sans réfléchir au résultat qu'ils veulent obtenir et qui ne connaissent pratiquement pas le fonctionnement de leur appareil photo.

Dans un autre article, j'indique que l'appareil photo numérique, c'est tout simplement de la pellicule Basichrome 200ASA. l'appareil photo n'a qu'un seul capteur et toutes les photos se ressemblent en fait. Pour quelqu'un qui a travaillé avec des négatifs, des dias et même du film infra-rouge, ce n'est pas vraiment une amélioration...

Mais les capteurs modernes des appareils haut de gamme ont une latitude de pose plus élevée que ce que ne permet l'enregistrement en mode JPEG. Est-ce que le stockage en mode JPEG élimine la moitié de l'image en essayant de faire passer la dynamique du capteur (par exemple 14EV) dans les limites du format JPEG (8 bits/canal, donc en éliminant 6 bits de l'original)? Oui et non. Oui, si vous vous limitez à appuyer sur le bouton pour prendre une photo. Non, si vous avez déjà une idée en tête du résultat que vous voulez obtenir et que vous savez comment utiliser vottre APN.

Il faut vous rendre compte que le mode RAW n'existe pas en réalité, il n'existe que dans les dépliants publicitaires. Les imprimantes travaillent en 8 bits, facebook n'accepte que les images JPEG,... Le monde est fait d'images 8 bits, et avant de publier votre photo, il faudra y passer. Les photographes qui ont prévisionné l'image finale sont avantagés: ils peuvent mettre la photo directement en ligne sans devoir passer des heures devant leur ordinateur à tenter de corriger une photo qui ne correspond pas à leur attente.

Réglage original: l'image est terne
Correction a priori sur l'appareil photo même
A droite, un exemple pratique. Attention: les photos ne sont pas retouchées sur ordinateur, elles ont simplement été réduites en taille.

La première photo est une photo d'un tas de briques dans un endroit urbex. Terne, peu interessant, il y a le même tas de briques dans le dépotoir communal. C'est la photo-standard que vous obtenez avec un appareil dont vous n'avez pas modifié les réglages.

Pour la seconde photo, j'ai augmenté le contraste et la saturation. L'image semble avoir un look HDR (fort recherché ces dernier temps...), alors que l'image en fait est si terne que le mode HDR n'a en théorie aucun sens.

Chaque appareil photo est naturellement différent, et je décris ici les réglages des APN Canon haut de gamme.

Ce réglage ne s'applique que lors de stockage au format JPEG, puisque quand l'appareil stocke en mode RAW, il ne fait qu'enregistrer linéairement les données du capteur.

Quand je photographie, je travaille souvent avec le contraste au maximum. Dans ce cas, l'appareil élimine près du tiers des bits de poids faible (c'est pas grave, j'en ai pas besoin car on ne les voit pas). Le résultat est une image plus vivante, une diapositive Kodachrome. C'est ce que je voulais (j'ai travaillé avec du Kodachrome, mais je n'ai jamais fait le déverloppement moi même...) Dans l'exemple ci-dessus, j'ai également augmenté la saturation, c'est l'effet HDR recherché.

Mais quand je photographie en plein soleil, j'utilise un contraste plus normal, pour pouvoir utiliser au mieux la latitude de pose étendue de l'appareil photo. Ces photos devront de toute façon être retouchées (au fait, ici j'aurais pû travailler en RAW...).

L'appareil photo me permet donc de définir à priori comment la photo doit être. C'est l'idéal quand on n'a pas vraiment envie de retoucher les photos par après (c'est moi tout craché) ou qu'on a besoin immédiatement des photos et qu'on n'a pas les moyens techniques sur place pour la retouche.

Notez que certaines combinaisons sont peu agréables: on a intérêt à mettre la netteté au maximum (le résultat est meilleur que d'augmenter par après l'accutance d'une photo stockée en JPEG). Le contraste au minimum et la saturation au maximum donne des images délavées et jouer avec la tonalité, c'est bon si vous recherchez des effets téléviseur NTSC des années 1950.

Paramétrer la photo

Pages qui selon Google pourraient vous interesser