Photographie » Shooting days » Military 2012

Belgium Model Academy organise régulièrement des shootings thématique. La collaboration de plusieurs photographes permet de réaliser un shooting unique. Il y a très peu de photographes indépendants qui disposent du matériel nécessaire pour un shoot thématique.

Petit appercu historique de la région

Pratiquement tous les bunkers ont été détruits dans les années 1970 en Belgique. C'étaient les dernières années des Golden Sixties et on voulait effacer toutes le traces du passé et de la guerre. Actuellement, les bunkers qui restent en Flandre sont tous protégés. Il n'en reste plus tellement...

Par contre, en France, les bunkers ont été laissé dans l'état où ils se trouvaient. La région a actuellement de nombreux musés consacrés à la seconde guerre mondiale, mais ce sont surtout les bunkers qui dépassent de la plage qui témoignent du passé de la région.

Bataille de Dunkerque
(Operation Dynamo)

On le sait moins, mais cette région a connu l'évacuation des derniers soldats anglais, belges et français vers l'Angleterre.

Les allemands envahissent les Pays Bas et la Belgique au début de mai 1940. Les forces alliées se précipitent dans la bataille, laissant l'arrière-garde fort dépouillée. Les allemands ouvrent un second front à travers l'arrière garde et atteignent la mer à Abbeville (en Picardie). Les alliés sont encerclés dans le nord. Une contre-offensive est illusoire, la plus grande partie du matériel étant détruit.

Lors de l'évacuation en 1940, les français étaient retranchés au “Fort des Dunes” situé environ 500 mètres à l'intérieur des terres. Ce site n'est pas accessible au public.

L'opération Dynamo a eu pour but d'évacuer le restant des troupes vers l'Angleterre. Tous les navires sont réquisitionnés: les navires de guerre, bien entendu, mais aussi les chalutiers, les cargos et les bateaux de plaisance. En tout, on aura évacué environ 340.000 hommes, ce qui est un succès. Les soldats évacués formeront le coeur de la nouvelle armée qui débarquera 4 ans plus tard en Normandie.

Operation Fortitude

Il y a encore de nombreux bunkers dans le Pas-de-Calais (ainsi qu'en Normandie, où le débarquement effectif a eu lieu). Avec l'opération Fortitude, les alliés ont induit les allemands en erreur en leur faisant croire que le débarquement aurait lieu dans le Pas-de-Calais. Cette région a alors été mieux protégée, avec une multitude de bunkers et une armée de tanks gardée en réserve. Cette région a été bombardée plus que les autres. En fait, un débarquement dans le Pas de Calais n'aurait jamais pu réussir.

Pour pouvoir réussir le débarquement, il faut que la région soit à portée des Spitfires anglais (pour attaquer les forces allemandes et ainsi protéger les alliés). Les seules régions qui répondent à ce critère sont la Belqique jusqu'au Pas de Calais et la Normandie.

Les allemands n'ont pas voulu déplacer leurs chars alors que l'invasion était en cours en Normandie: ils croyaient que le débarquement en Normandie était un leurre. Quand ils se sont rendu compte de leur erreur, les alliés avaient une tête de pont si solide qu'ils ne pouvaient plus être rejetés à la mer.

Pour la petite histoire, sachez que le Mur de l'Atlantique a été percé à un second endroit. Un second débarquement a eu lieu en Zélande, sur l'ile de Walcheren. Le but ici était de libérer l'Escaut Occidental pour permettre la navigation vers le port d'Anvers qui venait d'être libéré. Tous les grands ports français étaient soit sous le controle allemand, soit totalement détruits et inutilisables et les alliés aveaient d'urgence besoin d'un port près de la ligne de front.

Fotoshoot military et security

Le fotoshoot de Belgium Model Academy a eu lieu à Leffrinckoecke. Il s'agit d'un village à l'est de Dunkerque qui est maintenant englobé par la municipalité.

Derrière les dunes, on voit les fortifications françaises (briques et maçonnerie) et sur la plage les bunkers allemands (béton armé de plus d'un mètre d'épaisseur). Il est vrai que les allemands disposaient de main d'œuvre étrangère meilleur marché.

Nous sommes allés ensuite au port de Dunkerque (près de l'écluse Charles de Gaule) et finalement à la digue du Braeck: d'un coté la mer, de l'autre le port maritime de Dunkerque avec ses hauts fourneaux.

La “Batterie de Leffrinckoecke” est bien connue. Un groupe d'étudiants parisiens étaient occupés à la réalisation d'un clip vidéo sur le thème de la guerre et ils ont utilisé deux de nos modèles. On a échangé nos cartes de visite (en fait uniquement la mienne), le but était qu'ils nous envoient un lien vers le clip une fois terminé. On n'a toujours rien reçu. Je parie que les étudiants parisiens ont été recalés au bac.

Shooting Day 2012
Military & security

Pages qui selon Google pourraient vous interesser