Photographie » Shooting days »
Côte d'Opale 2015

Aucun Shooting Days ne ressemble au précédent, et c'est ici également le cas. Souvent il y a trop peu de modèles pour le nombre de photographes, ici, nous avons eu la situation inverse.

Une reconnaissance de la région n'est plus nécessaire, puisque je vais dans la région pour y organiser des shootings photos depuis plus de 10 ans. Nous restons principalement dans la région entre Calais et Boulogne-sur-Mer (Côte d'Opale). J'ai également utilisé un endroit que j'avais découvert deux années auparavent, mais que je n'avais pas eu le temps d'explorer à fond. Cet endroit a fourni de bons clichés.


Ambleteuse, rivière Slack et bunkers

Cette année, nous avons également travaillé avec quelques modèles de Future Top Model (FTM). Ils sont restés un ou plusieurs jours. La collaboration avec FTM n'est pas optimale et certains photographes ne veulent pas travailler avec ce concours (l'inverse est également valable: FTM ne veut pas travailler avec certains photographes).

Un agent artistique français a également envoyé quelques modèles français pour la réalisation d'un book. Le niveau entre les modèles belges (surtout ceux qui participent à FTM) et français est par trop évident. Deux des modèles français étaient mal rasés. Il ne leur manquait plus qu'une casquette et une baguette pour ressembler au francais moyen. En tout, nous avons eu quatre modèles français d'agence pendant deux jours.

Normalement on va manger au restaurant à midi et on mange à la maison le soir, mais nous avions tellement peu de temps avec tous les modèles à photographier qu'à part le premier et le dernier jour nous avons à chaque fois mangé à la maison. Chaque matin, j'allais faire les commissions à Ambleteuse avant que les modèles ne soient réveillés (ou avant qu'ils n'arrivent).

Nous avons visité les endroits connus: la pointe de la Crèche avec son passage vers la mer. Nous sommes également allés dans les bunkers dans les dunes (de l'autre coté de la départementale 940). Ces bunkers ne sont normalement pas accessibles, mais il est aisé de pénétrer sur le terrain. Les bunkers dominent toute la région et on se rend bien compte pourquoi les allemands les ont utilisés comme poste d'observation.

Nous sommes également allés à Ambleteuse avec son chateau sur la plage. Il faisait par contre trop froid pour un vrai shoot en style beachwear. Il y avait relativement peu de monde, cela est causé par le fait qu'il a plu pratiquement tout le jeudi (jour férié). Nous avons fait un shooting à la maison (transformée en studio) et dans la remise de la ferme, où se trouvaient quelques machines agricoles.


Bunker bois d'Haringzelles

Bunkers

Pas de voyage dans le Nord de la France sans visite aux bunkers. Les allemands pensaient que le débarquement aurait lieu dans le Nord et y ont donc construit le plus de bunkers. L'invasion effective a eu lieu plus au sud, mais les canons allemands ne pouvaient pas être tournés vers l'intérieur des terres pour tirer sur l'armée américaine et anglaise: d'un coup, les bunkers sont devenus totalement inutiles. Les allemands ont quitté la région sans se battre, c'est pour cela que les bunkers n'ont que peu d'impacts de balles. La libération de la région s'est faite en quelques jours seulement (début septembre 1944).

Pratiquement chaque jour nous sommes allé au bunker de l'autre coté de la route. C'est un endroit idéal, situé à proximité de la maison: on ne perd ainsi pas de temps en déplacements. Il y a une platteforme pour que les modèles puissent apprendre à défiler et des salles intérieures où on peut jouer avec la lumière et l'ombre. C'est évidemment l'idéal si les modèles ont prévu des habits militaires. Nous avons un stock limité, mais nous manquons de petites tailles.

Les allemands ont construit trois bunkers identiques à courte distance l'un de l'autre. Le premier se trouve près du rond-point qui mène vers l'autoroute et est transformé en musée, le second est détruit par une bombe et le troisième est utilisé pour nos shoots. La coupole du second qui fait plusieurs mètres d'épaisseur a été projetée à 10m. du bunker. Il n'y a que les bombes les plus puissantes qui pouvaient percer les bunkers. Les allemands ont réalisé un petit bosquet pour camoufler les bunkers (bois d'Haringzelles, qui existe toujours). A l'origine il n'était pas possible d'atteindre les navires dans le détroit de Calais: les canons étaient construits pour frapper les cotes anglaises (et principalement Dover). Ce n'est que plus tard que les bunkers ont été modifiés pour que les canons puissent tirer vers la mer.

Boulogne sur Mer

Nous sommes allés jusqu'au bout de la jetée est du port. Les allemands y ont également placé des bunkers. Les ports français étaient si bien protégés que certains sont restés dans les mains des allemands jusqu'à la capitulation définitive. Le chemin est long et nous avons perdu un peu de temps, mais la vue est superbe et nous avons fait des photos valables. L'endroit ne sera par contre plus utilisé.

Le terminal des hovercrafts est très interessant. Il y a des batiments et la lumière pénètre à centains endroits, c'est l'idéal pour jouer avec la lumière et l'ombre (surtout très effectif quand il y a du soleil). Cela dépend évidemment des modèles présents, c'est un endroit qui est plutot favorable aux modèles plus musclés. Le terminal des hovercrafts était déjà fermé avant la mise en service du Shuttle vers l'Angleterre: les hovercrafts étaient chers en comparaison des ferries de Calais.

Photos le soir

Nous avons effectués deux shootings photos lors du coucher du soleil. La première fois il n'y avait pas de soleil et il faisait froid, mais nous avons repéré les endroits interessants; nous avons alors surtout pris quelques photos avec les lumières de la ville comme arrière-plan. Nous avons environ 30 minutes pour effectuer le shoot complet: plus tot et la scène n'est pas interessante, plus tard et on ne voit plus le ciel. Le timing est donc très important et il est utile de prévoir à l'avance quels endroits seront utilisés, et dans quel ordre.

Les appareils modernes permettent de travailler le soir sans avoir besoin de statif (ouverture de f/2.8 et gain porté à 25600ISO). En rendant l'image plus foncée par après, on réduit le bruit de fond. On obtient de meilleurs résultaats en exposant normalement (donc image trop claire) et en corrigant par après sur l'or'dinateur. Controlez simplement que le temps de pose ne devienne pas trop long: si c'est le cas, il faut utiliser un statif ou sous-exposer. Corriger une forte sous-exposition produit un bruit de fond plus important.

Apprendre à défiler

En plus des shootings, nous avons également aidé les modèles à défiler correctement. C'est de plus en plus une nécessité, de se profiler non seulement comme modèle, mais également comme mannequin. On a établi une choréagraphie simple reprenant tous les éléménts techniques: avencer en ligne droite, retourner, tourner à gauche et tourner à droite. Défiler doit devenir un automatisme, c'est pour cela que nous avons répété les pas plusieurs fois.

Les erreurs sont signalées directement après le passage: démarré du pied gauche, regardé au sol, tourné du mauvais coté,... Cela semble tout simple, mais les mannequins doivent parfaitement connaitre la base.

Nous donnons des petits conseils: où regarder quand tu avances (et comment éviter que tu ne marche de travers et te retrouves sur le chemin d'un autre mannequin), comment être sûr de partir à chaque fois du bon pied, etc.

Nous avons pu nous concentrer sur un petit nombre de candidats (en moyenne 4 à 5 par jour), tandis que FTM travaille avec tous les modèles à la fois (environ 70). FTM n'a donc pas le temps de donner des conseils personnalisés. Défiler est tout comme poser: chaque mannequin, tout comme chaque modèle est différent et une pose n'est pas valable pour tous les modèles.

Dernier jours: les vacances

La semaine était si chargée que nous avons décidé de ne faire aucun shooting le dernier jour (dimanche). Nous sommes restés bronzer au jardin jusqu'à 11 heures et puis nous sommes partis à Sainte-Cécile-plage, un tout petit village sans buildings en front de mer (il n'y a même pas de digue, c'est dingue). C'est un endroit situé à l'écart de la route principale. Si tu y vas, c'est pour jouer au touriste.

Après cela, nous sommes allés à Etaples (à l'embouchure de la Canche). Il y a 10 ans il y avait encore un petit port de pêche, maintenant il n'y a que quelques bateaux de plaisance. L'industrie n'a plus aucune raison d'exister, les maisonnettes (pourtant récentes) prévues pour vendre le poisson frais ne servent plus. La pêche n'existe plus, il n'y a plus qu'un musée consacré à la pêche. La Canche s'enbourbe de plus en plus et depuis qu'il n'y a plus de pêche, le chanal n'est plus dragué. Il y a des endroits où il n'y a plus que 50cm d'eau.

INTERNATIONAL
SHOOTING DAYS

Côte d'Opale 2015


Terminal hovercraft Boulogne sur Mer



Nuit américaine en plein jour
Jetée est du port de Boulogne sur Mer


Bunker pointe de la Crèche

Pages qui selon Google pourraient vous interesser