Photographie » Shooting Days » Durbuy 2016

Les Shooting Days Internationaux de septembre 2016 ont été un succès, avec des modèles motivés, des endroits très interessants et beaucoup de photographes présent.

Les Shooting Days de septembre ne durent qu'un week end. Nous avons loué une maiso à Durbuy. Comme le but n'était pas qu'il y ait de nombreux photographes, nous avons loué une maison plus petite que la maison habituelle.

En fait, le but était d'avoir un endroit où se reposer entre deux visites de la région. Je voulais visiter Vogelsang de fond en comble. Mais avec tous les modèles présents, je n'ai même pas eu le temps de visiter le musée.

Nous sommes arrivés le vendredi après midi, nous avons fait les commissions à Barvaux et puis nous avons fait le tour de Durbuy (ce qui ne prend que 30 minutes, même à pied). Le soir il y a un troisième modèle qui est arrivé.

Samedi 1er octobre

Les shootings effectifs commencent le samedi. Nous prenons en route un photographe à la gare de Barvaux et continuons jusqu'à Vogelsang en Allemagne. Un photographe allemand se joint à nous et il vient avec un modèle. C'est à Vogelsang que la plupart des photos ont été prises, car c'est un très bel endroit qui permet de faire beaucoup de photos différentes.

Par contre, la route est fort longue (deux heures, donc plus de 4 heures en tout). Pour les Shooting Days suivants nous irons également à Vogelsang, mais nous logerons plus près de la frontière. Le problème n'est pas tellement la distance, mais le fait que Durbuy est éloigné de tout. Il faut rouler pratiquement une heure avant d'arriver sur une grand route.

La nuit je dois encore aller chercher un modèle à la gare de Barvaux. C'est le dernier train, un peu passé 23 heures. Le train a 30 minutes de retard, mais c'est normal car ce dernier train attend tous les voyageurs d'autres directions. Mais pas de modèle sur le train. Il est pratiquement minuit quand je rentre.

Rencontres internationales
de modèles et photographes
Durbuy, Vogelsang et Liège



Dimanche 2 octobre

Je me lève à nouveau à 8 heures pour faire des omelettes (avec du lard et beaucoup de fromage). Tout comme hier tout le monde peut préparer un casse-croute pour le midi. On ne perd ainsi pas de temps sur place. Avec 5 oeufs par omelelle, des masses de lard et un tas de fromage, il est impossible d'avoir faim pendant la journée.

Nous allons à Liège, nous avons prévu le Fort de la Chartreuse et le pont de chemin de fer vers Chertal sur l'Ile Monsin. Comme le temps n'est pas fameux, nous nous limitons au fort. Deux photographes allemands viennent avec un modèle.

Il y a deux modèles qui ne sont pas venu, ce qui nous pose à chaque fois des problèmes: on les attend à la gare en pure perte.

Après une courte nuit nous sommes rentrés très tôt (lever à 3 heures du matin). Ici aussi on remarque les inconvénients de Durbuy: il y a du brouillard et il faut près d'une heure pour arriver à la Nationale 4. Il y a heureusement pas de file à Bruxelles, c'est autre chose que le vendredi à midi!





L'atmosphère était au mieux pendant tous les shootings, et le temps un peu maussade du dernier jour n'a pas pu entamer l'enthousiasme des participants.

Il n'y a qu'une toute petite sélection des photos qui sont publiées ici. Pour plus de photos (aussi des autres photographes), consultez la page facebook de notre organisation "Belgium Model Academy vzw". Vous remarquerez que chaque photographe a un style propre, ce qui est un enrichissement pour chaque modèle participant.


Les Shootings Daus Internationaux suivants sont prévus pour les congés de l'ascension, du mercredi 24 mai au dimanche 28 mai 2017. L'endroit de départ n'est pas encore fixé, mais ce sera aux alentours de Liège, peut être Verviers. Lien vers les Shooting Days 2017.

Le système sera identique: nous préférons travailler avec des petits groupes, pour que tout le monde ait la possibilité de travailler avec tout le monde. Chaque modèle devrait pouvoir travailler une à deux heures avec chaque photographe (avec évidemment une pause entretemps). Si le groupe fait plus de 10 personnes, cela devient impossible de travailler à l'aise. Il n'est pas possible de faire un shooting de qualité si tu ne disposes que de 30 minutes par modèle.

Chaque modèle est différent et les poses d'un modèle ne sont pas nécessairement belles avec un autre modèle. Chaque photographe est également unique dans son approche de la photographie, ce qui fait que les modèles recoivent des photos totalement différentes de chaque photographe.

Les modèles sélectionnés ne paient pas de frais lors des Shooting Days (uniquement le transport). Nous refusons de travailler avec des sponsors qui vont nous dicter leurs conditions et forcer les modèles à porter des fringues qui ne leur vont pas nécessairement.

Pages qui selon Google pourraient vous interesser