Photographie » Shooting Days » Vogelsang

Shooting Days Internationnaux à Vogelsang, août 2017

Nous organisons normalement deux ou trois Shooting Days internationnaux par an. Le second évènement a eu lieu uniquement à l'ancienne base militaire Vogelsang. Les Shooting Days sont l'occasion de travailler avec plusieurs modèles et photographes, avec possibilité d eloger sur place.

Un des batiments de la base a été transformé en une sorte de gîte-hôtel avec 12 chambres. Il est possible de manger sur place ce qui est interessant car il n'y a pas de restaurants sur place. Il est possible de manger à Vogelsang IP (le centre pour les visiteurs), mais il ferme à 17h.


4 août: arrivée et premiers shoots

Les premiers modèles arrivent à l'hôtel. Les gens sont encore hésitants car ils ne se connaissent pas. On prévoit un shooting à la rivière Urft tout en bas de Vogelsang. Il y a beaucoup de soleil et les photos sont réussies.

Le pont sur la rivière a été construit lors du transfert du domaine militaire à l'Allemagne. On met les autos sur le parking près de la piscine, cela diminue la distance à faire à pied, car la route est raide (16%).

Le soir on effectue encore un shooting autour des batiments, on utilise la lumière des lampes-torche led.

Lampe led à 10m.
La sensibilité ne doit être augmentée qu'à 2500 ISO

J'ai une lampe LED puissante, mais dont l'indice des couleurs n'est pas bon, avec un trop plein de jaune et un manque de rouge. Chaque photo doit être corrigée et j'ai une action photoshop pour effectuer automatiquement la correction. Il ne s'agit pas d'une correction de la balance des blancs, mais du rendu des couleurs. Il est possible d'effectuer cette correction avec mon appareil photo qui despose de centaines de paramètres, mais je préfère effectuer la correction à l'aise sur ordinateur.


5 août: le grand jour

Deux modèles supplémentaires et un photographe arrivent pour un jour. C'est le grand jour, mais il pleut malheureusement pendant la matinée.

On utilise une des salles de l'hotel pour un shooting en studio. Nous avons des problèmes de réflection dans les grandes baies vitrées. Nous devons utiliser un mur comme fond.

Je vais chercher du monde à l'entrée, car il n'est pas facile de trouver l'hôtel. Il y a trop peu de panneaux indicateurs et la route la plus directe (quand tu regardes Google Maps) est bloquée pour les voitures. Il faut faire un détour pour arriver en voiture à l'hôtel.

Guy part avec les modèles allemands et français vers la rivière, je fais un shooting avec un des modèles qui est venu pour un jour. Tob et Mario font un shooting avec les modèles qui restent à Malakoff, le batiment à l'entrée. Guy doit rentrer ce soir car il a un shooting avec un modèle demain (modèle qui ne viendra pas au rendez-vous...)

Un nouveau modèle arrive en fin d'après midi, il restera jusqu'au dernier jour.


Les batiments n'ont pas changé depuis leur construction dans les années 1930.

On fait des shootings en groupe, mais on travaille aussi individuellement. Nous avions un planning détaillé avec un tableau indiquant qui travaillera avec qui, mais en pratique cela n'a servi à rien: certaines personnes sont arrivées trop tard (ou ne sont pas arrivées du tout) et le temps mausade de la matinée n'a pas arrangé les choses. Les shootings se sont mieux déroulés sans planning. Même le premier jour, quand il y avait moins de monde, on n'a pas vraiment utilisé le planning officiel.

En attendant son tour au studio

En soirée, nous avons utilisé la salle de conférence comme studio de photographie. Ce n'est pas l'idéal, mais cela a fonctionné. Les flashes de studio sur accus (Jinbei) peuvent également être utilisés sur le secteur. Les batteries ne sont pas rechargées pendant le fonctionnement avec l'éclairage permanent, au contraire elles se vident lentement parce que le chargeur n'est pas en mesure de faire l'apport. Les batteries ont été rechargées pendant le break (lumières continues éteintes).


6 août: le dernier jour

C'est un peu plus calme et nous faisons un shooting au batiment des officiers le matin. L'après midi, nous mettons les voitures à la station à essence et travaillons dans le coin (batiment Malakoff). Nous partons vers 15.00h: tout le monde est fatigué mais content du week end. Nous nous donnons rendez-vous pour d'autres shootings. Pour les petits belges, il y a encore deux, trois ou quatre heures de route.

"La Redoute" - Mess des officieren


Les Shooting Days internationnaux de Vogelsang se sont très bien déroulés: la région est très belle et il y a de nombreuses possibnilités pour des shootings: près de l'eau (ou dans l'eau s'il fait beau), sur le pont, près des batiments typiques. Il y a peu de stress parce que tout peut se dérouler dans le coin même: il n'est pas nécessaire de prendre la voiture pour aller une dixaine de kilomètres plus loin.

Nous avons logé à l'hotel en pension complète, ce qui veut dire que je ne dois pas m'occuper des repas. Les repas étaient typiquement allemands, donc pas vraiment délicieux, que du contraire! Mais quand tu est parti toute la journée, même des biscuits secs sont bons à se mettre sous la dent.

--- Malakoff ---
L'origine du nom Malakoff est peu connue. Certains croyaient qu'il s'agissait d'un officier belge (non, l'officier, c'est Van Dooren, mort au début de la seconde guerre mondiale).

Le nom de Malakoff a été utilisé pour la première fois à Léopoldsburg (Leograd), c'était le nom du cachot. L'architecte du batiment du cachot était un certain Malakoff et on a donc donné ce nom au batiment contenant le chachot.

Comme le cachot de Vogelsang était situé dans le batiment à l'entrée, on a lui a donc donné le même nom, par analogie avec Leograd. Le chachot était situé dans l'aile gauche en entrant, là où était également la Police Militaire.


Shooting à la rivière et au pont Victor Neels
le premier jour


"La Redoute"
Mess des officieren

La plupart des photos se trouvent
sur notre page facebook
Belgium Model Academy vzw.

Plus d'informations sur Vogelsang

Pages qui selon Google pourraient vous interesser