Photographie » Endroits » Shooting days » Backstage

Résumé de quelques shootings anciens et commentaires backstage. Les photos n'ont pas été publiées sur la page principale.

Les photos reprises sur ces pages sont souvent des photos prises backstage, c'est à dire quand le modèle ne pose pas. Souvent, cela donne les meilleures photos, mais il est très difficile d'obtenir une bonne photo backstage. Il est souvent plus simple de faire poser un modèle que d'essayer de lui donner un air naturel!

Anel, avec qui j'ai travaillé en 2007 est un modèle avec qui il est aisé de travailler. Dans un groupe de modèles, il y en a toujours un qui sort du lot. En 2006 c'était Benny, cette fois ci c'est Anel. Il s'agissait d'un shooting dans les environs de Munich.

J'ai commencé la portraiture et la photographie de modèles masculins à partir de 2004. Je faisait déjà de la photograpie dès mon plus jeune age (je développais moi-même en noir et blanc), mais quand on travaille avec des modèles, surtout quand on recherche le style 'backstage' il vaut mieux travailler avec du numérique qui permet de directement controler le résultat.

Et les premiers appreils numériques vraiment valables sont apparus à partir de 2004. Un appareil compact n'est pas tellement idéal, car il répond trop lentement: un reflex effectue la mise au point immédiatement. J'ai essayé la photographie numérique d'abord avec Nikon (950, 990, 995 et convertisseur de focale), puis un Sony DSC-F828. Pendant deux ans, j'ai effectué mes shootings avec cet appareil.

De nombreux photographes professionnels n'étaient pas encore passé au numérique et il n'existait pratiquement pas de photographes amateurs. C'était une période bénie où il n'y avait pas de concurrence des photographes à la noix (genre tire-nichons) et les téléphones portables ne servaient qu'à téléphoner. Maintenant on trouve de tout sur l'internet, avec un nivellement par le bas très notable. Pourquoi aller chez un bon photographe, si l'idiot du village prend aussi des photos avec son gsm?

En 2006 je suis passé au reflex Canon 20D. La résolution du capteur n'est pas meilleure, mais l'appareil produit moins de bruit de fond et fonctionne plus rapidement. La première optique que j'ai acheté pour la portraiture EF 24-70 ƒ/2.8 (sur les conseils de nombreux forums me disant que c'était la meilleure optique) ne me plait pas et je passe à une optique Sigma 50-150 ƒ/2.8.

En 2009, un nouvel appareil, un Canon 50D. Une résolution plus élevée (15 megapixel), mais surtout un bruit de fond prononcé qui me fait rechercher des optiques très lumineuses comme le Sigma 50mm ƒ/1.4.

Et finalement, en 2013 un Canon 5D Mk III. J'aurais préféré un Nikon D800 (qui a une dynamique bien plus élevée et produit encore moins de bruit de fond), mais le maniement n'est pas aisé quand on est habitué au Canon. Déjà que cela m'a demandé des mois à m'adapter au positionnement différent des boutons. De plus, j'ai de nombreuses optiques Canon que je ne peurrait plus utiliser.

Backstage

Pages qui selon Google pourraient vous interesser