Photographie » Shooting Days » Denis Wohler

J'ai commencé à travailler avec Denis Wohler en 2004. Auparavent, j'avais déjà réalisé son site web et aidé à sa reconnaissance.

Il y a plus de 10 ans, l'internet était totalement différent. Facebook n'existait pas encore et le seul moyen pour les photographes et les modèles de se rencontrer était via certains sites web spécifiques. C'était le temps du "dial up" (le modem qui utilisait la ligne téléphonique et qui travaillait à du 9600 baud (la vitesse actuelle est 1000 fois plus rapide, même en wifi)).

C'était le temps de la photographie argentique et on ne trouvait pas de "photographes" avec un smartphone à chaque coin de rue. Les photographes étaient pour la plupart des professionnels, effectuant soit des reportages (mariages, photos d'entreprises, reporters). Quelques rares photographes travaillaient pour des agences de mannequins, et c'était les moins bien payés.

La photographie était aussi très classique dans son style. De nombreux studios avaient encore des fausses colonnes grecques pour les shootings. Denis Wohler a bouleversé tout cela en photographiant des modèles avec un t-shirt et jeans Levis 501 déchiré. Son premier livre “Work and Body” publié en l'an 2000 a eu un succès immédiat. Il a également donné la préférence aux modèles “boy next door” au lieu des modèles au look efféminé suivant la toute dernière mode (le fitness n'existait pas à cette époque).

Pratiquement du jour au lendemain, Denis Wohler était devenu un photographe à la mode en photographiant des jeunes avec des vêtements usés dans des usines desaffectées. La mode était à nouveau au noir et blanc. C'était il y a plus de 10 ans et c'était du jamais vu.

Un style suivant a été le wetlook, les photoshoots dans des fontaines publiques, dans des rivières, aussi lancé par Denis Wohler. Brusquement, tous les modèles voulaient avoir des photos prises dans l'eau avec un t-shirt mouillé.

Les photos argentiques n'étaient pas retouchées et les modèles n'utilisaient pas de make-up, ce qui était assez surprenant pour l'époque: les photoshoots s'effectuaient principalement au studio avec des modèles fortement pommadés et des poses académiques.

Denis Wohler est décédé le 3 août 2010 des suites d'une tumeur au cerveau. Il venait juste d'avoir 45 ans et son décès a pris tout le monde par surprise.

Shooting Days

Denis Wohler

“Work and Body”

De nombreuses photos de cette période rappellent de bons souvenirs. Nous avons souvent travaillé ensemble à Munich (où il habitait), à Dusseldorf (où il résidait parfois), en Belgique et dans le Nord de la France (quand je l'invitais).

C'est avec lui que j'ai apris les bases de la photographie, et de nombreuses photos de lui sont toujours des références en ce qui concerne les poses à utiliser. Quand je repasse à facebook (un saut de plus de 10 ans), je me rends compte que de nombreux "photographes" amateurs sont vraiment nuls.

Les photos qui sont reprises ici ont été publiées dans son premier livre “Work and Body”, mais il s'agit également de photos plus récentes prises en Belgique et en France. A part trois photos, il s'agit à chaque fois de photos argentiques (diapositives, le seul type d'émulsion qui était accepté par les professionnels). Les photos sont dans l'ordre chronologique.
Shooting days 2015

Chargement des photos en cours...

Pages qui selon Google pourraient vous interesser