Photographie » Technique » Film » Développement » La photo instantanée

Après des années, la photo instantanée est de retour. Il s'agit toujours d'un procédé chimique basé sur le principe developpé par Edwin Land.

Le développement instantané (historique et procédé) est décrit en détail ici.

La photographie instantanée est de retour et est encore basée sur un procédé chimique, un système qui permet des appareils compacts et l'obtention immédiate des photos. Le nom de Polaroid est entré dans le language courant, tout comme Bic, Frigo et Sandwitch.

Il existe encore deux systèmes sur le marché:

Fujifilm Instax

Fuji a fabriqué des systèmes de photographie instantanée depuis les années 1980 (en collaboration avec Polaroid), mais ces appareils n'étaient disponible que pour les marchés locaux, pour ne pas concurrencer Polaroid. Quand les brevets ont expiré (dans les années 1990), Fuji a lancé sa gamme internationnalement. Quelques années plus tard, Polaroid a cessé la production de film instantané.

Le système se compose d'un appareil photo argentique (donc sans capteur) qui est alimenté avec un pack de feuillets photosensibles (10 feuillets par pack). La sensibilité est de 800ISO, ce qui suffit pour des applications courantes. Le diaphragme est très petit en cas de photos prises à l'extérieur.

Comme tous les systèmes à développement instantané, la photo est toujours plus petite que l'appareil et il n'est pas possible de faire des copies.

Les feuillets ne peuvent être utilisés qu'avec les appareils de la gamme Fuji Instax Mini et Leica Sofort. Chaque feuillet a une dimension de 86 × 54mm dont 62 × 46mm sont exposés. Il s'agit donc de photos grandeur carte de visite. Les photos restent assez sensibles mécaniquement et les garder dans son porte-feuille va irrémédiablement les endommager.

Il y a plusieurs appareils dans la gamme Fuji, du plus simple au plus compliqué: l'appareil le plus simple n'a aucun réglage, simplement un indicateur d'exposition et un petit réglage manuel du diaphragme. La plupart des appareils ont un flash, nécessaire en cas de photographie à l'intérieur (pour corriger la balance des blancs) et en cas de contre-jour (le flash fonctionne à chaque photo). Les appareils plus complexes permettent de faire des expositions multiples, une caractéristique propre aux appareils argentiques. Par contre il n'y a qu'un appareil Leica.

Toutes les photos ont un format similaire avec une zone non exposée d'un coté: c'est ici que se trouvait la pochette contenant le reactif. C'est ce coté qui sort en premier de l'appareil.

Polaroid Originals

Polaroid était au zénith jusque dans les années 1990 car la firme n'avait pas vraiment de concurents, puis a fait faillite en 2001. C'était le début de la photographie numérique et brusquement plus personne ne voulait de photos argentiques chères. La production a cessé en 2008 (reprise par Impossible Project qui a racheté la dernière usine en fonctionnement). Les premiers films produits n'étaient pas de bonne qualité (le système de développement instantané est vraiment très complexe).

En 2017 Impossible Project a racheté la marque et utilise maintenant le nom original. La firme a recommencé la production de films pour les appareils originaux, mais a également lancé un nouvel appareil qui utilise un format propre. La firme produit également un grand format (plus de 20 sur 30cm) à autiliser avec des appareils grand format au lieu d'un dos numérique.

La latitude de pose est très limitée comme avec tous les films à developpement positif et l'exposition doit être correcte pour obtenir une photo valable. Or c'est ici que la plupart des appareils sont à la traine: plusieurs photos prises dans les mêmes conditions sont exposées différemment. C'est dommage car le prix d'une photo n'est pas bon marché.

Zink

Certaines imprimantes ultra-portables utilisent un développement de type "Zink" (zero ink): il ne s'agit pas de développement chimique, mais d'un système physique basé sur l'apport de chaleur. Les appareils photo ont un capteur numérique et une mémoire et il est possible de sélectionner les photos à imprimer. L'impression est borderless (sans bords blancs) puisqu'il n'y a pas de réservoir de produits chimiques.

Zink a également été développé par Polaroid, mais il s'agit d'une filière totalement séparée. Fuji a par contre développé un système comparable au Zink appellé Thermo Autochrome (TA) également décrit sur cette page.

La photo à développement instantané

Fuji Instax et Leica Sofort
Impossible Project et Polaroid Originals

Pages qui selon Google pourraient vous interesser