Photographie » Fonctions » Panorama

La fonction "panorama" est disponible sur certains appareils photos. Comment cela fonctionne-t-il et est-ce que cela en vaut la peine?

Combien comptez-vous dépenser pour votre appareil photo? Est ce qu'un apapreil milieu de gamme est comparable à un appareil haut de gamme? C'est à cette question que je veux répondre. Je décris ici deux appareils: un supercompact Sony DSC-TX1 et un Canon 50D avec optique EF 24-105 ƒ/4. Est-ce que la qualité d'image vaut vraiment le supplément de prix?

Le Sony a une fonction qui tend à se généraliser: la fonction panorama, tandis que le Canon est un reflex mi-de-gamme (les vendeurs disent "semi-professionnel", mais un vrai professionnel travaille avec du matériel bien différent).

J'ai pris les deux photos l'une après l'autre. la focale convertie est d'environ 120mm. Il n'y a pas tellement de différences à première vue. Même une impression au format A4 ne montrerait pas vraiment de différences (j'ai fait l'essai, et je ne vois la différence qu'à cause des caractéristiques du 50D, car je l'utilise depuis des années).

Les photos issues du Sony semblent même à première vue plus nettes que celles du Canon. Les appareils compacts effectuent une augmentation du contraste local pour augmenter l'impression de netteté.

La photo du Sony est nette à toutes les distances (du nez de la voiture jusqu'à l'étalage). C'est une caractériqtique utile pour les appareils utilisés par des amateurs: même si la mise au point n'est pas correcte, toute l'image est nette à cause de la profondeur de champ plus étendue. Pour obtenir un effet identique avec un reflex, il faut réduire le diaphragme.

Canon n'applique pas d'augmentation du contraste local. Les photos semblent plus floues. mais quand on regarde au niveau des pixels, on remarque que le Canon produit une image sans bruit aucun. Même à 200ISO (la valeur de base sur l'appareil) il y a moins de bruit de fond qu'avec Sony à 125ISO. Les bords sont nets, et si l'image semble manquer de piqué, par contre les petites lettres sont bien mieux visibles.

Mais je voulais vous parler ici de la fonction panorama du Sony. C'est un des arguments de vente de ce type d'appareil (j'ai travaillé dans un magasin d'électro pendant plus de 15 ans...). Cet appareil dispose d'un capteur rapide et d'un traitement de l'image à la hauteur. L'enregistrement vidéo est à la résolution normale de l'époque (720 lignes, maintenant on en est au double de lignes). C'est donc normal qu'on songe à utiliser le processeur graphique pour une fonction de panorama.

Un logiciel adapté colle automatiquement les bouts l'un à l'autre en quelques secondes, alors qu'il faut près d'une heure pour coller en panorama avec Photoshop.

Il est en principe possible d'enregistrer sur 180°. Si le mouvement n'est pas assez régulier, l'appareil se bloquera avant le demi-tour. Cet appareil travaille en résolution moindre pendant la fonction panorama (d'autres appareils plus chers restent en résolution normale).

L'appareil n'a pas de boutons à part un bouton de mise en route, une manette de zoom et un bouton de reproduction. La commande s'effectue par un écran tactile. Toutes les fonctions les plus courantes peuvent être modifiées, mais les fonctions qu'un photographe expérimenté recherche ne sont pas disponibles. Le public cible est le photographe amateur qui recherche un appareil tout simple.

Le mode d'emploi en 33.3 langues ne contient que des explications sommaires avec de grands pictogrammes. Le but est de pouvoir accéder aux fonction de l'appareil sans avoir à lire le mode d'emploi.

L'appareil photo qui utilise l'écran pour pratiquement toutes les fonctions dispose d'une batterie à peine plus grande qu'une carte de mémoire compact flash. Pour ceux qui ne comprennent pas l'implication, le mode d'emploi le signale en grand: “N'oubliez pas d'acheter une batterie de rechange”!

On voit bien à l'exemple que l'appareil photo a produit une image finale en utilisant des tranches d'images du capteur. Quand il y a un sujet en mouvement, il est plus ou moins découpé (l'effet diffère selon l'appareil).

Mais la fonction panorama n'est pas une fonction récente. Des appareils panoramiques existaient déjà au début du siècle précédent. Certains de ces appareils pouvaient travailler avec des plaques normales (le Cirkut utilisait des plaques de 12.5cm de hauteur, mais certaines versions pouvaient aller jusqu'à 40cm de haut). Il s'agit donc d'un grand format. Pour la fonction panorama, on remplacait la plaque par une bobine de film. La longueur du négatif exposé faisait un peu plus d'un mètre de long. Si on tient compte de la résolution d'un négatif bien développé, on arrive à une résolution de 100 megapixel environ pour le format de base.

Fonction panorama


Sony DSC-TX1
1/100 ƒ/5.6 125ISO 24.7mm focale absolue


Canon 50D
1/350 ƒ/4 200ISO 75mm focale absolue

Sony DSC-TX1 Canon 50D

Pendant la prise de la photo, l'appareil tournait automatiquement sur son support grâce à un ressort et un mécanisme stabilisateur de vitesse. Le film était entrainé simultanément. L'exposition se faisait par une fine languette verticale au milieu de l'appareil, en face de l'objectif (ce cache était enlevé pour la photographie normale).

Les optiques n'étant pas très lumineuses et les émulsions pas très sensibles, le temps de pose était donc relativement long, en moyenne un dixième de seconde pour une photo à l'extérieur par temps couvert. Pour un panorama, il fallait donc que la languette permette une exposition d'environ 1/10 de seconde. Une rotation sur 360° demandait de 50 secondes à 3 minutes selon le temps de pose recherché. Le changement du temps de pose produisant un changement de la vitesse de rotation de l'appareil.

Le mode d'emploi décrit en détail que les personnes doivent se trouver en cercle à une distance plus ou moins identique pour éviter les effets de perspective. Il était possible d'apparaitre plusieurs fois sur une photo en courant (dans le sens contraire à la rotation de l'appareil) pour aller se placer à nouveau dans le groupe.

Pages qui selon Google pourraient vous interesser