Photographie » Piles et accus » accus » Nickel » Zinc

Les batteries rechargeables nickel-zinc (NiZn) viennent d'apparaitre sur le marché (et en 2016 elles ont à nouveau disparu).

Les batteries Nickel-Zinc existent déjà depuis très longtemps (Edison a déposé un brevet à l'époque), mais ces batteries n'ont jamais été utilisées commercialement à cause d'un fonctionnement peu fiable.

Ce n'est que récemment qu'on a mis au point une formulation évitant la formation de dendrites (ces filaments de zinc qui forment des cours-circuits). Qu'en est-il de la fiabilité actuelle de ces accus?

Ces accus sont vendus comme étant le remplacement idéal des piles classiques. Avec une tension de 1.6V, elles peuvent donc être utilisées dans tous les appareils qui nécessitent une tension de 1.5V et qui ne fonctionnent pas sous 1.2V.

Ces accus ont une résistance interne très faible et peuvent débiter un courant très important. Le zinc est un métal très réactif (si les piles classiques ont une résistance interne élevée, c'est à cause de la barre de carbone et du dépolarisateur, pas à cause du zinc). Ces accus sont en théorie idéaux en remplacement des accus nickel-cadmium interdits: utilisation dans les foreuses, aspirateurs électriques et jouets gros consommateurs électriques.

Les avantages:

Les inconvénients:

Les fabricants aiment comparer des pommes et des poires, et comparent les accus nickel-zinc à la technologie qui est la moins bonne pour chacun des critères énoncés: Alors que les accus Ni-Zn ont une tension plus basse que les accus au plomb (1.6V au lieu de 2V), résistent moins bien aux fortes décharges (200 décharges, au lieu de 1000 décharges pour des accus niMH) et ont une densité énergétique moindre que les accus au lithium.

En conclusion, je ne peux donc pas recommander de tels accus. Ils sont récents, et sont donc vendus plus cher que les accus classiques, alors que le prix de fabrication (matières premières) est inférieur à celui des accus traditionnels.

En 2015, ces accus se sont plus fournis que sous forme de packs utilisés dans l'industrie (pas d'éléments au format classique AA). Dans certains cas (véhicules avec fonction start-stop), on a remplacé la batterie au plomb par une batterie Nickel-Zinc qui résiste mieux aux décharges répétées (nécessite le remplacement de l'alternateur). Et un an plus tard plus tard, on est passé aux batteries Lithium Iron Phosphate qui est une des technologies lithium les mieux adaptées à ce genre d'utilisation (et qui mieux est, ces batteries ne nécessitent pas le remplacement de l'alternateur).

Quand vous êtes dans le doute (voyez l'exemple à droite): chargez le truc et mesurez la tension aux bornes en fin de charge:

< 1.3V1.2 - 1.5V1.5 - 1.8V1.8 - 3.63.6 - 4.2V
Chargeur ou accu en panne
Essayez un autre accu
NiMH NiZn Houston, we have a problem (*) Lithium (**)

* il existe différentes technologies qui fournissent une tension entre 1.8 et 3.6V à l'état chargé. Ce type d'accu nécessite un chargeur adapté.

** on trouve sur les marché des accus lithium ayant la forme AA.

“C'est quoi ce truc? ” —des piles rechargeables?

Dans la série des accus AA/AAA, voici les accus lithium 1.5V de Kentli. C'est pas mieux, je peux vous assurer...

Nickel-Zinc

Quand j'ai écrit la première version de ce texte, il y a près de 10 ans, on trouvait déjà des piles Ni-Zn (GP DIGI), mais elles n'étaient pas rechargeables.

C'est en effet un des défauts de ces batteries: le zinc a tendance à se dissoudre dans l'électrolyte et puis de se redéposer un peu partout, produisant des cours-circuits miniatures qui rendent l'élément inutilisable.

On commence malheureusement avec de la désinformation: la capacité des accus est indiquée en milliwatt au lieu de milliampère. La capacité effective est de 1500mAh, moins que celle des accus NiMH de la dernière génération.


C'est quoi ce truc?
“Rechargeable Alkaline Battery”

Ce sont effectivement des piles et non des accus. Ces piles sont utilisées dans le module extérieur de certaines stations météo domestiques. Les piles sont rechargées pendant la journée par un petit panneau solaire.

J'ai acheté un jeu de piles alcalines rechargeables et je les ai testés. Il n'y a en pratique pas de différence avec des piles alcalines classiques (qui peuvent effectivement être rechargées si on ne les décharge ps trop).

Pages qui selon Google pourraient vous interesser