Photographie » Technique » Retouches sur ordinateur » Corriger une image sur-exposée

Les appareils photo numériques ont une latitude de pose limitée. Une image est facilement sur-exposée. Il s'agit d'un overflow (dépassement de capacité) qui ne peut pas être corrigé. Les endroits surexposés ne contiennent plus aucune information valable (c'est tout blanc). Il n'est que très raremet possible de limiter l'effet d'une sur-exposition en travaillant en mode RAW (un dépassement de capacité reste un dépassement de capacité).

Les capteurs sont très sensibles aux rayons infra-rouges. Deux photos le montrent:

Avec filtre infra-rouge en place Sans filtre infra-rouge

L'appareil photo rend les images prises sans filtre infra-rouge en noir et blanc, puisque le capteur est surtout sensible aux rayons infra-rouges, qui n'ont pas de correspondance avec les teintes comme nous les percevons.

Même en place, le filtre infra-rouge intégré n'est pas en mesure de bloquer tous les rayons. Même si la photo semble exposée correctement, des détails sont perdus. Cela est bien visible sur la photo noir et blanc ci-dessous à gauche.

Cet effet ne doit pas être comparé à la photographie “high key” où des parties de la photo sont rendues en blanc, mais où l'exposition du modèle-photo (la partie principale de l'image) est correcte.

La photographie en noir et blanc ne se limite pas à transformer une photo couleur en image noir et blanc!

Les photographes qui ont travaillé en photographie argentique (et en particulier avec des émulsions monochromes) savent qu'ils peuvent créer des effets spéciaux en utilisant des filtres de couleur. Un filtre jaune, orange ou rouge rend le ciel bleu plus foncé et augmente le contraste d'une photo. Un tel filtre est idéal pour les paysages, car il réduit le voile présent sur certaines photos.

Un filtre équivalent est disponible pour la portraiture: le filtre vert ou bleu. Comme la peau a un teint jaune, elle est rendue plus foncée, et c'est ce que nous recherchons dans le cas présent. Le jaune est la teinte complémentaire au bleu. La photo à droite est une image monochrome classique (en retirant la couleur ou en faisant travailler l'appareil photo en mode monochrome). Ci-dessous, tu vois la même photo en noir et blanc, mais nous utilisons les 3 couleurs du capteur. Rendre les trois photos en couleur n'a que peu de sens, car chaque photo ne contient qu'une couleur.

Certains appareils photo haut de gamme peuvent imiter le fonctionnement des filtres de couleur utilisés en photographie noir et blanc, mais ce procédé peut être appliqué par la suite via un programme de traitement d'images.

Dans ce cas ci, une image correcte aurait pû être obtenue en réduisant l'exposition (temps de pose plus court): un exemple est visible en fin de page.

Corriger une photo sur-exposée n'est pas facile. L'information a disparu dans les parties trop claires (éblouissement du capteur ou dépassement de capacité lors de la conversion analogique-numérique). La seule manière de récupérer le cliché est d'aller voir s'il y a malgré tout des canaux de couleur qui n'ont pas été sur-exposés.


Photo transformée en monochrome
Photo d'origine en couleur

Filtre rouge Filtre vert Filtre bleu

L'image enregistrée par les photosites de couleur peut être reproduite avec par exemple Photoshop. Nous voyons ici que l'image fournie par les capteurs rouges est sur-exposée. Cela est dû à une forte intensité d'infra-rouges (la photo a été prise en fin d'après midi). Les autres photosites ne sont pas atteints, car le filtre vert ou bleu placé devant les photosites élimine mieux la composante infra-rouge que le filtre rouge. Le but serait d'utiliser l'image verte ou bleue (qui n'a pas subit de 'surchauffe') pour recréer l'image totale.

Comme photo monochrome, l'image produite par les photosites vert est la plus naturelle. Les photosites ne sont pas sur-exposés et l'information est bien présente. Le canal vert donne une image plus réaliste comparée au canal bleu (lors de la photographie de paysages, le filtre rouge donne aussi un effet plus extrème comparé au filtre jaune).

Nous voulons maintenant utiliser l'image monochrome verte comme base pour la photo en couleur. Avec Photoshop: choisis la couleur désirée et copie la. Convertis l'image en mode Lab et choisis le canal de luminosité. Colle l'image copiée sur le canal de la luminosité et re-trasnforme l'image en mode RGB. Le résultat (qui doit encore être retouché) est visible ci-dessus.

Lors du placement de l'image d'un canal couleur sur le canal de la luminosité, il est possible de modifier l'opacité du canal, et ainsi de moduler l'effet. Un effet de 100% comme dans cet exemple n'est pas toujours approprié.

Une autre manière de corriger l'image est de la rendre plus foncée. L'image est plus naturelle mais cela ne permet pas de récupérer l'information qui a été perdue lors de la sur-exposition. Une combinaison des deux méthodes sera nécessaire. Corriger une seule image peut facilement demander plusieurs heures.

Et finalement nous avons la correction plus artistique, le procédé sélective colors avec toutes ses variantes.

Corriger les photos sur-exposées
(utiliser les canaux de couleur)


Photo corrigée
Procédé selective color

“Expose for highlights,
process for shadows”


Pas de correction nécessaire si la photo est bonne!

Il vaut mieux mieux prendre une bonne photo, que d'avoir à corriger la photo par après. Mais cela n'est pas toujours possible (le modèle-photo n'est disponible que pendant un temps limité).

On évitera en tous cas de prendre des photos en plein soleil, le capteur n'est pas en mesure de rendre la dynamique (erreur de bon nombre de photographes amateurs).

Dans les cas critiques où une surdose d'infra-rouges est possible on peut éviter la catastrophe en réduisant l'exposition. L'expression “expose for highlights, process for shadows” indique qu'il faut exposer l'image pour une exposition correcte des parties claires, quitte à déboucher les ombres par après.

C'est l'inverse du film argentique classique (qui a besoin d'une exposition minimale) et où il est possible de pousser le développement (on joue alors sur les tons clairs).

Pages qui selon Google pourraient vous interesser