Photographie » Technique » Retouches sur ordinateur » Sauvegarder vos fichiers

On dit toujours que les images numériques ne se décolorent pas contrairement aux négatifs et aux photos. Qu'on peut copier une image numérique des milliers de fois sans perte de qualité. Qu'un fichier numérique pourra toujours être lu. Et pourtant, c'est totalement faux!

Envoi d'images numériques par messagerie

Quand vous envoyez une photo à vos amis via facebook, facebook va comprimer l'image pour qu'elle prenne moins de place. Si chaque photo ainsi retouchée est réduite de 10%, cela fait des milliers de gigabytes de récupérés (et vous savez qu'il n'y a pas de petit profit chez facebook). Si vos amis à leur tour envoient la photo, elle risque d'être à nouveau comprimée, et ainsi de suite à chaque message. C'est comme si vous copiez le même air d'une cassette à l'autre: à la troisième génération, on n'entendra plus que du bruit de fond.

Facebook ne se gène pas pour enlever les méta-données (données enregistrées par l'appareil photo et éventuellement l'application de traitement d'image), et pourtant ces données représentent moins de 1% de la taille du fichier. Dans certains cas, c'est vraiment dommageable, parce que vous avez besoin de ces données (par exemple identification GPS, paramètrage de la photo, etc). Une photo sans balises méta, c'est un enfant sans papiers d'identité!

Ne croyez pas que si vous envoyez vos photos via mail elles sont nécessairement à l'abri d'un traficotage. La plupart des fournisseurs d'accès (Proximus, Telenet, Voo, etc) ne modifient pas les fichiers s'ils sont envoyés à une adresse "normale" (genre xxx@proximus.be, yyy@telenet.be). Cela ne rapporte pratiquement rien de comprimer ces fichiers en comparaison des inconvénients (temps de calcul important). De plus une adresse mail est normalement incluse dans votre contrat avec le fournisseur d'accès: ils n'ont pas intérêt à traficoter avec les fichiers que vous recevez.

Il n'en va pas de même si vous avez une boite d'adresse du genre hotmail ou autre (adresses webmail gratuites). Ici le fournisseur n'est pas lié par un contrat et peut réduire la taille des fichiers, vu qu'une adresse webmail ne peut être accédée que par un navigateur qui doit rendre l'image dans la fenètre disponible (et donc en réduire la taille à la visualisation). Les opérateurs sont ici très tentés de réduire la taille des fichiers, surtout que la plupart des utilisateurs ne se rendent pas compte que la taille du fichier a été réduite. Il faut de toute façon du temps de calcul pour générer dynamiquement la page html: autant en profiter pour également comprimer les fichiers...

Méthode pour éviter la compression par le service de messagerie

Il est possible d'empècher cette compression (avec perte de qualité) en enfermant les photos (format JPEG) dans un fichier ZIP (qui peut contenir plusieurs fichiers élémentaires). On utilise ici le fichier ZIP non pas pour sa fonction de compression (les fichiers JPEG sont déjà fortement comprimés et ne peuvent plus être comprimés), mais pour sa fonction d'emballage. Le service de messagerie ne va pas décomprimer le fichier ZIP et extraire les fichiers JPEG pour les réduire en taille et puis à nouveau tout remettre dans un fichier ZIP (qui de plus peut être protégé par un mot de passe).

Un fichier ZIP produit une compression parfaitement réversible (en comparaison d'un fichier JPEG). Si vous décomprimez le contenu d'un fichier ZIP, vous avez à nouveau le fichier original, si vous décomprimez le contenu d'un fichier JPEG, le résultat ne sera pas identique au fichier d'origine car le format JPEG comprime avec perte de données.

Sauvegarde et compression

Si vous aimez bien retoucher vos photos, sachez que chaque sauvegarde au format JPEG fait perdre un peu de qualité à la photo. Supposez que vous retouchez une photo le matin. Vers 10h petit break, vous faites une sauvegarde et coupez l'ordinateur. Vous reprennez votre travail vers 11 heures et puis stockez à nouveau le résultat. Le format JPEG est un format de sauvegarde standardisé, mais ce format ne permet pas le traitement. Une fois chargée en mémoire vive, l'image est décomprimée pour pouvoir être affichée et retouchée. En tout l'image aura été stockée trois fois au format JPEG, donc chaque fois avec une perte de qualité. Cela ne se remarque pas au bout d'une sauvegarde, mais bien au bout de 5 sauvegardes (5e génération). Cela dépend également du contenu de l'image et des paramètres de la sauvegarde.

Il est ici possible d'éviter les pertes par compression en utilisant un format qui ne produit pas de pertes: le format TIFF est un bon candidat. Le format TIFF comprimé réduit la taille des fichiers, mais effectue une compression sans perte de données (le fichier décomprimé est totalement identique au fichier d'origine = lossless compression = compression sans pertes).

N'utilisez pas de formats propre au logiciel de traitement d'images ou au fabricant de l'appareil photo, même s'ils permettent une compression sans perte de qualité. Dans quelques années, il est possible qu'il n'y ait plus de logiciel pour lire ces formats spécifiques. Le stockage au format JPEG s'il est effectué avec un niveau de compression minimal donne de très bons résultats, et de plus c'est un format tellement standardisé qu'il pourra encore être lu dans 20 ans.

L'inconvénient des formats qui stockent sans perte de donnée est qu'il produisent des fichiers plus grands, qui mettent donc plus de temps à être lus ou stockés. De plus, le disque est plus rapidement rempli.

Stockages dépassés

Mais ce n'est pas encore le plus grave! Vos anciennes photos, vous les gardez comment? Lors de mes premiers shootings (en 2004), je faisais chaque fois une copie sur CD-ROM et cela m'a souvent permi de récupérer des photos perdues à cause du plantage de l'ordinateur, de la diskette ZIP devenue défectueuse, etc. J'ai encore toutes les photos de mon premier shooting avec un modèle en septembre 2004!

Mais on ne trouve plus de lecteurs de diskettes ZIP, même les lecteurs de DVD deviennent de plus en plus rares... Avant de mettre mon ancien ordinateur à la casse, j'ai utilisé son graveur de CD-ROM pour copier tous mes CD-ROM vers un disque externe. Mon nouvel ordinateur portable n'a même plus de graveur de DVD, et que faire avec des CD-ROMs sans lecteur approprié?

Comment sauvegarder
vos fichiers?

Lisez également la page sur les différents
systèmes de sauvegarde (back ups)


Plus personne ne parle des diskettes ZIP...

Pages qui selon Google pourraient vous interesser