Photographie » Technique » Physique » Couleur » Hot pixel

Un pixel mort est un pixel qui apparait tout le temps (écran LCD) ou qui produit un signal erroné à chaque photo (appareil photo numérique). On utilise souvent le terme de "hot pixel", car ils sont généralement plus clairs que l'environnement.

Grâce à de meilleures techniques de fabrication, les écrans LCD n'ont actuellement plus de pixels défectueux. Quand un tel pixel apparait à l'écran, il n'est souvent pas possible de l'éliminer. Il s'agit parfois d'un mauvais contact qu'on peut réduire en "massant" l'écran à cet endroit. Les écrans OLED de la dernière génération n'ont pas de pixels défectueux, et quand il y en a un, il apparait en noir, ce qui en général dérange moins.

Pour la discussion suivante, nous nous limitons aux appareils photo numériques (APN). Quand on regarde une photo avec un point défectueux, cela ne se remarque que très peu. Cela provient de la moyenne des valeurs des pixels environnants. Un APN fournit par exemple une image avec 4000 pixels horizontaux, alors que l'écran n'a que 1600 pixels.

Pour montrer un pixel à l'écran, le logiciel fait la moyenne de 9 pixels de l'image d'origine. L'image n'est évidemment pas modifiée, c'est le logiciel qui réduit auomatiquement la dimension de l'image à ce que l'écran peut reproduire.

Ce n'est que quand on reproduit l'image à l'échelle 1:1 (un photosite de l'appareil photo = un pixel à l'écran) que l'erreur devient très visible.

Image d'origine
Découpe 1:1
L'utilisation d'un filtre de bayer fait qu'un photosite défectueux produit toujours un point coloré (rouge, vert ou bleu).

Le traitement de l'image par différents filtres numériques fait que l'erreur se propage aux pixels avoisinants. Pour déterminer l'intensité d'un pixel, l'APN doit en effet interpoler le signal des pixels aux alentours.

Chaque photosite détecte une couleur (par exemple le rouge), mais pour obtenir un pixel complet, il faut rechercher l'information qui manque (l'intensité du vert et du bleu) chez les photosites aux alentours (c'est expliqué sur la page des filtres numériques). On voit ainsi qu'un photosite rouge défaillant influence les pixels voisins. Les pixels voisins ont en effet besoin du signal rouge du photosite en question pour former un pixel complet (valeurs rouge-vert-bleu).

La petite image ci-dessus est un agrandissement d'un hot pixel, la matrice fait 9 × 9 pixels.

Le logiciel de l'appareil photo effectue souvent une augmentation de la netteté (sharpening). Le pixel défectueux est ainsi entouré d'un halo de teinte complémentaire (bleu foncé). Si le hot pixel n'était pas visible à l'origine, il l'est maintenant, à cause de tous les traitements numériques appliqués à l'image.

Certains appareils haut de gamme (pas tous!) utilisent un "filtre olympique" pour éliminer les photosites défectueux. Cette opération est effectuée sur l'image brute du capteur, avant tout traitement numérique.

Dans un jury olympique, les cotes les plus extrèmes sont éliminées; un filtre olympique fonctionne de la même manière, en éliminant les valeurs extrèmes qui ne sont techniquement pas possibles.

A cause des limites de l'optique, il n'est pas possible qu'un point soit très clair, alors que les points aux alentours sont foncés: c'est donc un photosite défectueux.

Pixels morts

Pages qui selon Google pourraient vous interesser