Photographie » Technique: piles et accus » Powerex MH-C9000

Les appareils électroniques utilisent généralement plusieurs batteries pour atteindre la tension voulue. Or la capacité d'un groupe de batteries est déterminée par la capacité de la batterie la plus faible. Il est donc très interessant de pouvoir déterminer la capacité effective de chaque élément.

La solidité d'une chaine est déterminée par la solidité de son maillon le plus faible. C'est également le cas avec les accus. Au fil du temps, la capacité des éléments diminue, et les éléments les plus faibles (qui sont donc comparativement plus sollicités) s'usent encore plus vite. Au bout de quelques années, il peut y a avoir des différences de capacité de plus de 50%. Les utilisateurs sont tentés de jeter les 4 accus, alors que les 3 autres sont aussi bons que lors de l'achat puisqu'ils n'ont jamais été sollicités à 100%.

Ce qu'on recherche donc, c'est un chargeur qui permette de mesurer la capacité de chaque élément. On peut ainsi déterminer quels éléments sont trop faibles et faire des groupes de capacité plus ou moins indentique. Ce sont en effet les trop grandes différences de capacité qui sont la cause de la défaillance de l'élément le plus faible de la chaine.

Lors de la décharge, l'élément le plus faible est déchargé en premier, tandis que les autres éléments produisent encore du courant. L'élément vide est alors déchargé négativement (il est en fait chargé avec la polarité inverse) ce qui va encore plus réduire sa capacité. Au fil des décharges, cet élément va de plus en plus faiblir.

Ce sont surtout les appareils qui n'ont pas de système de détection de basse tension qui mettent les accus à rude épreuve (lampes torches, jouets,...)

Certaines technologies sont plus sensibles à cet effet: les accus Nickel-Zinc (NiZn) y sont particulièrement sensibles car il y a dès la fabrication des différences de capacité d'un élément à un autre. De plus, la tension plus élevée des éléments fait que les systèmes de protection (s'il y en a) ne fonctionnent pas.

Si la capacité affichée de la batterie diffère de plus de 30% de la capacité mesurée, il faut effectuer un refresh, et si cela ne s'améliore pas un ”Break-in“ pour l'élément donné. Si la capacité n'augmente pas, c'est que l'élément est usé. Les éléments qui ont une capacité inférieure de 30% de la capacité nominale doivent être remplacés. En plus d'une capacité moindre, ils perdent plus rapidement leur charge: effectuez par exemple une charge complète, laissez reposer les éléments pendant deux semaines et puis mesurez la charge: vous serez surpris du résultat! Ce sont les accus NiMH de haute capacité (2700mA ou plus) qui perdent le plus rapidement leur charge.

4 chargeurs indépendants

Les accus sont chargés indépendamment et la charge stoppe dès qu'un accu est chargé. Même avec cette seule et unique fonction, le chargeur est meilleur que les chargeurs classiques qui chargent tous les accus en groupe et ne peuvent pas déterminer l'état de charge de chaque élément. Vous remarquerez vous même que les accus sont à peine chauds en fin de charge, ce qui n'est souvent pas le cas avec un chargeur classique qui ne peut pas exactement déterminer quand l'accu est chargé.

Les circuits de charge indépendants sont particulièrement utiles pour les appareils qui n'utilisent que 2 des 4 accus. Il n'est jamais possible de décharger identiquement les deux sets, et lors de la charge un set sera plus chargé que l'autre.

La charge est calculée par élément et il est possible qu'un élément reste plus longtemps en charge qu'un autre.

Fonctions disponibles

Le chargeur a 4 fonctions qui doivent être programmées individuellement par élément. Comme les chargeurs sont totalement indépendants, on peut choisir différentes fonctions ou différents paramètres pour chaque élément.

Le chargeur est fourni avec un bloc d'alimentation 12V. Il n'y a pas d'adapteur pour la prise d'allume-cigare, mais il est facile de se procurer ou de faire faire un tel cable, ce qui permet d'utiliser le chargeur en voiture. Avec une charge rapide, c'est parfait pour recharger les accus (qu'on avait oublié de charger la veille d'un photoshoot). En 30 minutes, il est possible de charger la plupart des accus à 50% de leur capacité. Le chargeur utilise une alimentation à commutation qui fonctionne sur une tension de 10 à 15V. On peut donc aussi bien utiliser l'alimentation secteur fournie avec le chargeur qu'un cable pour la prise allume-cigare (à fabriquer soi-même).

Il est possible de déterminer le rendement d'un accu en effectuant manuellement les opérations: recharge de l'accu, décharge (donne la capacité) et puis recharge. Le rendement est donné par la formule capacité divisé par la seconde recharge. Un bon accu a un rendement d'environ 90%.

Importantes informations techniques

Le chargeur travaille avec un courant de 1000mA (décharge) ou 2000mA (charge). Pour obtenir un courant plus faible, le chargeur travaille avec une période de 2 secondes et ne charge/décharge l'accu que pendant une partie de la période. Un exemple de graphique de décharge/repos se trouve à droite.

Cette procédure semblerait idéale pour les accus: la résistance interne très faible des accus fait qu'il n'y a pratiquement pas de différence entre la charge ou décharge et la période de repos. Ce courant plus important serait même meilleur pour les accus.

Par contre les piles ont une résistance interne plus élevée. Pendant la décharge, la tension mesurée est plus basse que la tension moyenne, puisque l'appareil n'effectue pas de mesure pendant le temps de repos.

Si vous tentez de recharger des piles alcalines, le chargeur à impulsion va refuser de charger la pile à cause de sa résistance interne trop élevée.

Pour charger des piles alcalines il faut plutôt utiliser un chargeur lent (50mA) ou utiliser le mode "Break in" (indiquer 500mAh comme capacité) pour tenter de recharger un peu les piles. En mode "break in" qui est justement destiné à raviver les accus fatigués, il n'y a pas de controle strict de la tension: la recharge s'effectue avec une minuterie et le courant est limité à 0.1C (un dixième de la capacité indiquée de l'accu). On indiquera une capacité de 500mAh (la plus faible) et on fera éventuellement une seconde recharge si la tension n'atteint pas 1.70V. Attention, le testeur ne mesure pas la tension et la pile peut donc être chargée trop fortement.

Powerex MH-C9000

Le Powerex MH-C9000 permet de charger indépendamment de 1 à 4 accus de n'importe quel type. La capacité de chaque accu peut être déterminée, cela permet d'éliminer les accus défaillants.

Le grand avantage de ce chargeur est que les accus sont chargés indépendamment, ce qui est important pour les appareils qui n'utilisent que 2 accus (comme mon flash Vivitar 2500). Il n'est jamais possible de décharger les deux sets de façon identique, ce qui fait que la recharge (avec un chargeur normal) n'est jamais parfaite: certains éléments ne sont pas totalement chargés tandis que les autres sont trop chargés.

C'est également un avantage quand vous avez de nombreux accus: il n'est pas possible de connaitre l'état de charge exact de chaque accu (j'ai deux boites d'accus, une boite avec des accus chargés, et une boite avec des accus qui ont servi). Ce chargeur évite de surcharger les accus que n'ont été que légèrement déchargés.


La décharge effectuée par mon testeur d'accus: un courant de 1000mA puis une période de repos.

Pendant la décharge, la tension d'une pile alcaline neuve chute de 1.55V à 1.39V

Pages qui selon Google pourraient vous interesser