Photographie » Technique: piles et accus »  Utilisation correcte

Chaque batterie a des paramètres de fonctionnement différents. A chaque situation sa pile!

Piles classiques

Les piles classiques, non-rechargeables, sont surtout utilisées pour les faibles consommateurs: pendules, petites radios, calculatrices, télécommandes. La raison est non seulement financière, mais aussi technique: les piles non-rechargeables ne sont pas en mesure de fournir un courant important. Quand on leur demande plus de puissance qu'elles ne peuvent fournir, la tension chute brusquement et l'appareil se bloque. C'est souvent le cas avec les appareils photo qui ont de forts appels de courant (entrainement des moteurs, charge du flash). La pile est épuisée avant terme, alors qu'elle contient encore suffisamment d'énergie pour alimenter une calculette pendant plus d'une année!

Les piles alkalines peuvent être rechargées plusieurs fois si elles n'ont pas été totalement déchargées. C'est une recharge de fortune, car la capacité d'enmagasiner de l'énergie diminue à charque cycle. La résistance interne de la pile augmente au fur et à mesure.

Les piles au lithium (lithium-bisulfide de fer) peuvent fournir un courant important (appareils photos et flashes) mais ne sont pas rechargeables. On utilisera ces piles comme réserve en cas où les accus qui sont normalement utilisés sont déchargés. La durée de vie de telles piles est de 8 ans. La capacité de ces piles est moyenne, équivalente à celle des piles alkalines: l'avantage de les utiliser pour les faibles consommateurs (pendules, télécommandes) est que la décharge propre est pratiquement nulle.

Acide - Plomb

Les batteries au plomb existent soit avec un electrolyte liquide (batteries de voiture), soit avec un électrolyte gélifié (batteries étanches). Elles sont surtout utilisées dans des appareils adaptés (alimentation de secours, éclairage de secours) où elles sont maintenues en charge.

Dans les autres utilisations (par exemple propulsion de bateaux miniatures et autres), il faut recharger la batterie directement après son emploi. L'utilisation d'un chargeur adapté est nécessaire. La charge doit être refaite tous les trois mois; la batterie d'une moto qui n'est pas utilisée en hiver doit être rechargée plusieurs fois au cours de l'hiver.

La capacité d'une batterie au plomb est assez faible en comparaison de son poids, mais c'est le type de batterie le moin cher sur le marché.

Nickel - hydrure de métal

Les accus NiMH fournissent un courant très important et peuvent être rechargés jusqu'à 1000 fois, s'ils sont bien utilisés. Les accus NiMH perdent leur charge et sont pratiquement vides au bout d'un mois, surtout s'il fait relativement chaud comme en voiture ou à la maison près du chauffage. Les accus de type 'LSD' (Low Self Discharge) gardent leur charge plus d'un an dans les mêmes conditions.

Lithium

Les batteries au lithium ne peuvent être chargées qu'avec un chargeur adapté. Une surcharge peut avoir des effets désastreux (explosion). Les adeptes du modélisme utilisent de plus en plus de packs lithium pour la propulsion (après avoir utilisé les batteries au plomb puis les packs NiMH) car ils contiennent beaucoup d'énergie sous un faible poids.

Une des caractéristiques des accus au lithium est leur durée de vie limitée: environ 200 charges. Cela est dû à la forte réactivité du lithium. Non seulement le nombre de charges est limité, mais l'espérance de vie est réduite (même si l'accu n'est pas utilisé). Le compte à rebours commence dès la fabrication. Pour avoir une espérence de vie la plus longue possible, on recommande de stocker les accus non-utilisés en état chargé dans un endroit froid et sec.

Utilisation correcte
des piles et accus


Les piles non-rechargeables au lithium
gardent leur charge très longtemps.


Des accus LSD et un chargeur lent

Pages qui selon Google pourraient vous interesser